Impôts au Maroc : une nouveauté qui va faire plaisir

21 juillet 2020 - 23h00 - Economie - Ecrit par : I.L

La Direction générale des collectivités territoriales (TGR) veut assouplir les conditions d’obtention du quitus fisca. Dès le 1ᵉʳ novembre 2020, un seul clic pourra permettre d’obtenir en ligne cette attestation de paiement des impôts et taxes grevant l’immeuble, objet de mutation ou de cession.

La dématérialisation du processus de traitement des demandes et de délivrance de ces attestations de paiement des impôts et taxes, mieux connues sous la dénomination "quitus fiscal"est désormais effective. Il s’agit d’une attestation qui donne du tournis aux citoyens et représente une "zone grise" avec un risque élevé de pratiques déficitaires en éthique, rapporte challenge.ma.

Elle est dès lors un nouveau pas dans le développement de la transparence et dans l’amélioration de la qualité de service aux contribuables. Aussi représente t-elle une avancée dans la concrétisation des dispositions contenues dans le titre XII de la Constitution relatif à la « bonne gouvernance". D’après Doing Business, l’impact de cette dématérialisation sera certainement très positif sur le classement annuel du Maroc dans l’amélioration du climat des affaires (Doing Business).

Pour la même source, les services d’assiette de la commune où se situe le bien immeuble, objet de la cession/mutation ont un délai de 48 heures pour donner leur avis, à compter du jour suivant la réception de la demande d’avis transmise par le comptable public concerné. S’agissant de l’interconnexion entre le comptable et la commune où se situe le bien immeuble, elle permet de réduire les délais et d’assurer la traçabilité des délais et le suivi en ligne du traitement accordé aux demandes adressées.

Par ailleurs, une phase transitoire d’animation, de formation et de vulgarisation est prévue dès la fin de ce mois de juillet au profit des responsables et agents communaux avec comme objectif de réussir le passage à une dématérialisation complète.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Impôts - Trésorerie Générale du Royaume (TGR)

Aller plus loin

Marocains, vous allez payer plus d’impôts en 2021

Le gouvernement marocain a institué dans le nouveau projet de loi des finances, une contribution assez significative qui sera imposée aux entreprises et aux salariés des...

Maroc : bientôt l’instauration de l’impôt unique des forfaitaires

Le gouvernement marocain a remis sur le tapis l’impôt unique des forfaitaires. Une Contribution professionnelle unique (CPU) sera ainsi mise en place en 2021.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : nouvelles mesures fiscales en 2024

Au Maroc, de nouvelles mesures fiscales entrent en vigueur dès le début cette année 2024, a annoncé la Direction générale des impôts du royaume.

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu foncier

La loi de finances 2023 a établi un nouveau régime fiscal en matière d’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers. Objectif, permettre aux contribuables prévoyant de céder leurs biens immeubles ou de droits réels s’y rattachant, de solliciter un...

Évasion fiscale au Maroc : Seuls 2% des contribuables paient 80% de la TVA

La plupart des contribuables marocains ne paient pas leurs impôts, générant un manque à gagner important, de l’ordre d’un milliard de dirhams, à l’État marocain.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Maroc : la traque des avoirs cachés commence

L’administration fiscale marocaine va mener une opération de contrôle des avoirs dormant à domicile afin d’assurer une meilleure transparence financière et fiscale.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.