Recherche

Indemnité Covid-19 : guerre des chiffres entre gouvernement et professionnels du tourisme

© Copyright : DR

14 septembre 2020 - 16h00 - Economie

Au Maroc, l’indemnité Covid-19 échappe aux salariés et stagiaires sous contrat insertion en arrêt temporaire de travail dans le secteur du tourisme. En cause, le nombre de bénéficiaires.

Alors que le portail de la CNSS pour la déclaration des salariés et des stagiaires sous contrat insertion en arrêt temporaire de travail dans le secteur de l’industrie touristique est en ligne, l’affluence n’est pas au rendez-vous. Peu d’entreprises concernées (hôtels classés, guides, agences de voyages et sociétés de transport touristique agréés) déclarent leurs salariés et les stagiaires sous contrat insertion devant bénéficier d’une indemnité mensuelle de 2 000 DH durant la période allant du 1er juillet à fin décembre 2020, fait observer Challenge.ma.

"La question de la population éligible pose problème pour la majorité des opérateurs du secteur du tourisme. Nous en avons longuement discuté avec la tutelle qui dit ne pas avoir la solution", explique un hôtelier. Les professionnels du tourisme affirment avoir près de 500 000 personnes devant bénéficier de l’indemnité Covid-19 tandis que le gouvernement déclare que 120 000 personnes sont éligibles. "Dans les hôtels, par exemple, nous avons du personnel saisonnier qui côtoie les salariés permanents", tente de justifier un autre hôtelier. La guerre des chiffres complique la situation des bénéficiaires.

Mots clés: Tourisme , CNSS

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact