Inezgane : plusieurs arrestations après un avortement qui a mal tourné

1er février 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Quatre personnes ont été arrêtées par les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire d’Inezgane, et déférées devant le parquet pour leur implication dans un avortement clandestin qui a viré au drame.

Il s’agit de deux femmes, du médecin propriétaire de la clinique privée dans laquelle la victime a été transférée après les complications liées à l’avortement traditionnel, et d’une autre personne. Ils risquent de lourdes peines pour leur implication à divers degrés dans ce drame, indique la Direction générale de la sureté nationale (DSGN) dans un communiqué.

À lire : La mort d’une Marocaine de 14 ans relance le débat sur l’avortement

Selon la même source, les investigations ont montré que l’avortement traditionnel a eu lieu samedi dernier, à l’intérieur d’une maison de la ville d’Inezgane, à la demande de l’un des suspects. La victime a ensuite été transportée dans la clinique privée du médecin arrêté, qui a essayé de la soigner sans parvenir à arrêter l’hémorragie. La jeune femme sera transportée à l’hôpital dans un état critique, mais elle décèdera immédiatement après son arrivée.

À lire : Marrakech : 3 médecins et 1 pilote de ligne arrêtés pour avortements clandestins

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de son décès et identifier toutes les personnes impliquées. Les trois suspects ont été placés en garde à vue, et le médecin fait l’objet d’une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent.

Sujets associés : Inezgane - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Avortement - Arrestation

Aller plus loin

Meknès : arrestation d’un médecin,cerveau d’un réseau d’avortement clandestin

Les services de la police de Meknès ont démantelé un réseau actif dans le trafic de médicaments de contrebande et d’avortement clandestin. À la tête de cette bande criminelle,...

La mort d’une Marocaine de 14 ans relance le débat sur l’avortement

Les associations de défense des droits des femmes ont appelé mardi à la dépénalisation de l’avortement au Maroc, après la mort d’une mineure de 14 ans des suites d’un avortement...

Fès : 7 individus, dont un gynécologue risquent la prison pour pratique d’avortement

Sept personnes font l’objet d’une enquête ouverte mardi, par la brigade régionale de la police judiciaire de Fès. Elles seraient impliquées dan une affaire de pratique...

Marrakech : 3 médecins et 1 pilote de ligne arrêtés pour avortements clandestins

Les pratiques d’avortement clandestin deviennent de plus en plus fréquentes à Marrakech. Vendredi dernier, 3 médecins et un pilote de ligne, impliqués dans plusieurs affaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.