Trafic de visas : arrestation de deux policiers à Oujda

16 février 2023 - 13h50 - Maroc - Ecrit par : G.A

Deux agents de police ont été arrêtés par la Brigade Nationale de la police Judiciaire (BNPJ) d’Oujda pour leur implication dans une affaire de falsification de visas étrangers, corruption et divulgation de secrets professionnels.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un officier et un lieutenant de police, exerçant dans la zone de Saïdia sont les suspects arrêtés. Ils transmettaient des informations et facilitaient la tâche aux membres d’un réseau criminel spécialisé dans la falsification de dossiers pour l’obtention des visas étrangers, indique un communiqué de la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN).

À lire : Prison et grosses amendes pour une affaire de faux visas Schengen à Fès

Le réseau était dans le viseur de la police mais à chaque fois qu’une opération était mise en place pour le démanteler, ils avaient une longueur d’avance grâce aux deux policiers incriminés dont la mission consistait à les alerter moyennant un pot-de-vin. Après leur arrestation, les policiers ont fait l’objet d’une enquête qui a mis en évidence tous les actes criminels qui leur sont reprochés. Ils ont également permis l’arrestation de tous les membres du réseau.

À lire : Maroc : démantèlement d’un réseau de trafic de faux visas

Tous les suspects dans cette affaire ont été présentés devant le tribunal le 14 février dernier. Ils sont poursuivis pour corruption et divulgation de secrets professionnels en ce qui concerne les deux policiers. Quant aux membres du réseau, ils sont accusés de falsification de visas étrangers et corruption. En plus des peines d’emprisonnement que risquent les agents de police, ils devront faire face à des sanctions disciplinaires.

Sujets associés : Oujda - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation - Visa Schengen

Aller plus loin

Fraude : la Belgique bloque des permis de travail pour des Marocains

Plusieurs centaines de dossiers de demandes de permis combinés séjour-travail en Belgique font l’objet d’une enquête pour suspicion de fraude. Parmi ces dossiers, près d’une...

Fès : des policiers se servaient dans les caisses

Trois fonctionnaires de police à Fès ont été arrêtés pour leur implication présumée dans une affaire de falsification, faux et usage de faux et détournement de fonds publics....

Prison et grosses amendes pour une affaire de faux visas Schengen à Fès

Le tribunal de première instance de Fès a condamné les principaux accusés dans l’affaire des faux visas Schengen à différentes peines de prison. Quinze autres accusés, dont cinq...

Maroc : démantèlement d’un réseau de trafic de faux visas

La police judiciaire de Casablanca, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a démantelé un réseau de falsification de visas et...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.