Il falsifiaient des visas Schengen, 6 personnes arrêtées à Oujda

31 août 2022 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La Direction générale de la sûreté nationale a annoncé l’arrestation de six individus spécialisés dans la falsification de visas Schengen. Ils font tous partie d’un réseau criminel qui a été démantelé à Oujda.

Selon les informations publiées par la DGSN sur Twitter, cette bande criminelle est non seulement spécialisée dans la falsification de visas Schengen, mais est très active également dans l’immigration clandestine.

À lire : Prison et grosses amendes pour une affaire de faux visas Schengen à Fès

Elle a été démantelée suite à une opération menée conjointement par la police judiciaire et par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). En tout, six personnes dont deux femmes ont été arrêtées et des faux cachets, des passeports et des pièces d’identité ont été saisis.

À lire : Maroc : 19 personnes au tribunal pour de faux visas Schengen

Une enquête a été ouverte pour tenter d’arrêter les autres membres de cette bande criminelle. 

Sujets associés : Immigration clandestine - Oujda - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation - Visa Schengen

Aller plus loin

Maroc : démantèlement d’un réseau de trafic de faux visas

La police judiciaire de Casablanca, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a démantelé un réseau de falsification de visas et...

Maroc : des visas Schengen vendus à 15 000 euros ?

Le ministère des Affaires étrangères espagnol a lancé une enquête sur les allégations de vente de visas Schengen à des citoyens marocains au consulat d’Espagne à Nador. De...

Maroc : procès d’un important réseau dédié aux visas Schengen falsifiés

Le procès de plusieurs faussaires spécialisés dans la fabrication de visas pour l’espace Schengen, arrêtés récemment dans le nord du Royaume, a débuté à Tétouan.

Maroc : 19 personnes au tribunal pour de faux visas Schengen

Le procès d’une bande spécialisée dans les faux visas Schengen vient d’être reporté au 2 octobre prochain par la Cour d’appel de Fès.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).