Recherche

Fès : 7 individus, dont un gynécologue risquent la prison pour pratique d’avortement

© Copyright : DR

13 octobre 2021 - 21h40 - Société - Par: G.A

Sept personnes font l’objet d’une enquête ouverte mardi, par la brigade régionale de la police judiciaire de Fès. Elles seraient impliquées dan une affaire de pratique d’avortement, un acte rigoureusement puni par la loi au Maroc.

Il s’agit d’un gynécologue, deux assistantes dans une clinique privée, une intermédiaire, un jeune et une mineure âgée de 17 ans, ainsi que sa sœur majeure, qui risquent gros si l’enquête ouverte finit par établir leur implication dans la pratique régulière d’avortement, de falsification, de détournement d’un mineur, d’attentat à la pudeur.

À lire : Marrakech : procès en appel des accusés d’avortements clandestins

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que les suspects ont été pris en flagrant délit dans la clinique du gynécologue obstétricien, de tentative d’avortement de la mineure, victime de l’attentat à la pudeur et de détournement ayant engendré une grossesse.

À lire : Maroc : arrestation d’un homme qui aurait mis enceinte une fille de 12 ans

L’enquête préliminaire a permis l’interpellation du médecin et de deux secrétaires exerçant dans son cabinet et la saisie d’un ensemble de dossiers médicaux appartenant à des femmes ayant déjà subi un avortement illégal, ainsi que l’arrestation du jeune homme impliqué dans l’attentat à la pudeur et le détournement de la mineure et de l’intermédiaire.

À lire : Marrakech : arrestations pour adultère et avortement

Toutes les personnes interpellées, exceptée la fille mineure, ont été placées en garde à vue à la disposition de l’enquête ouverte sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer le degré et le niveau d’implication de chacune d’elles.

Mots clés: Arrestation , Avortement , Enquête , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact