Invitation de Brahim Ghali : le RNI condamne la « démarche immature » de Kaïs Saïed

28 août 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Au lendemain de l’invitation par la Tunisie du chef du Polisario, Brahim Ghali, le Rassemblement national des Indépendants (RNI) a réagi, condamnant la « démarche immature et hostile » du président tunisien Kaïs Saïed.

Cette attitude de Tunis a poussé le Maroc à rappeler son ambassadeur en Tunisie. Ceci est « un acte grave et inédit, qui heurte profondément les sentiments du peuple marocain et de ses forces vives », ont indiqué les autorités marocaines.

De son côté, le RNI a déclaré que « cet acte hostile inédit, à l’égard de notre pays et son intégrité territoriale, confirme concrètement la série d’impasses dans laquelle Kaïs Saïed a malheureusement entraîné la Tunisie sœur en prenant des décisions unilatérales et hostiles aux pays amis, lesquelles ne profitent en rien au peuple tunisien. »

A lire : La Tunisie invite Brahim Ghali, le Maroc rappelle son ambassadeur

Dans un communiqué, le parti de la colombe explique que « par cette démarche hâtive et immature, le régime tunisien s’aligne désormais aux côtés des ennemis du Royaume et des partisans des thèses séparatistes, une situation qui aggraverait sérieusement les divergences et affecterait la région dont les peuples aspirent à la stabilité et à la consolidation de la démocratie. »

L’attitude de Kaïs Saïed « ne peut que confirmer la série persistante de comportements hostiles aux intérêts supérieurs du Royaume et de transgressions de tous les us et coutumes de fraternité et de bon voisinage », souligne la même source, ajoutant que « cet acte unilatéral d’hostilité a malheureusement heurté toutes les composantes de la nation marocaine, de même qu’il affecte le projet du Grand Maghreb. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tunisie - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Brahim Ghali

Aller plus loin

La Tunisie rappelle son ambassadeur au Maroc

La Tunisie a rappelé son ambassadeur au Maroc pour des consultations, suite à la même décision prise par Rabat, a annoncé vendredi le ministère tunisien des Affaires étrangères.

La Tunisie invite Brahim Ghali, le Maroc rappelle son ambassadeur

Le rapprochement entre l’Algérie et la Tunisie se confirme. Après l’invitation par le pays de Kaïs Saïed du chef du Polisario, Brahim Ghali, le Maroc a décidé de rappeler son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...