Isère : un projet d’école musulmane contrarié par la justice

3 septembre 2021 - 21h40 - Monde - Ecrit par : S.A

L’école primaire Fourqan située à Bourgoin-Jallieu, en région lyonnaise, n’ouvrira pas ses portes. Et pour cause, le tribunal administratif de Grenoble a rejeté la requête en référé, lancée par les responsables de cet établissement privé. De quoi conforter le refus du rectorat de la ville et de la municipalité.

Aux yeux du tribunal administratif de Grenoble, la personne désignée comme directrice de l’école ne peut justifier des cinq ans d’expérience professionnelle nécessaires dans l’enseignement ou la direction d’un établissement, rapporte Le Dauphiné Libéré. Un motif déjà avancé par le rectorat de la ville pour justifier son refus d’autorisation d’ouverture à l’association Union pour l’enseignement privé musulman (UEPM) — École Fourqan le 25 août.

À lire : À Toulouse, une école musulmane risque la fermeture

Cette association comptait ouvrir une école primaire privée hors contrat avec une trentaine d’élèves. Son avocate, Nohra Boukara, a beau assurer que l’association n’a aucun lien avec la Confédération islamique Millî Görüs (CIMG), proche de la Turquie, insister sur le fait que l’enseignante en question aurait cumulé les cinq ans d’expérience nécessaires, mais c’était une cause perdue d’avance.

« J’analyse l’attitude du rectorat comme une volonté d’entrave à l’ouverture d’une école musulmane. Cela ne laisse rien présager de bon sur la future loi sur le séparatisme, que je considère comme une machine à discriminer le musulman », a réagi la défense.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lyon - Grenoble - Education

Aller plus loin

L’école musulmane de Nanterre menacée à nouveau de fermeture

Étrillée par des rapports d’inspection, l’école musulmane de Nanterre Ibn Badis est encore sous la menace de fermeture. Les responsables donnent l’alerte.

À Toulouse, une école musulmane risque la fermeture

À quelques jours de la rentrée scolaire, une école musulmane de Toulouse, accueillant 130 élèves entre le primaire et le collège avant les vacances d’été, a été signalée à la...

La ville de Valence annule la vente d’un terrain pour une école musulmane

Le conseil municipal de Valence est revenu, lundi, sur sa décision concernant la vente de terrain pour la construction d’une école musulmane. L’opération a été finalement...

Des écoles coraniques fermées à Montpellier

Le préfet de l’Hérault a demandé au maire de Montpellier de fermer deux écoles coraniques à la suite d’« un contrôle administratif inopiné ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.