Italie : un Marocain torturé pas des policiers

20 février 2023 - 11h20 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Quatre agents de la police locale de Sassuolo (nord de l’Italie) ont été suspendus de leurs fonctions par un juge du tribunal de Modène. Ils sont soupçonnés de torture aggravée envers un Marocain, abus de pouvoir et faux témoignages.

Les faits remontent au mois d’octobre 2021, lorsque le directeur général de l’hôpital de Sassuolo a signalé aux autorités le comportement suspect de quatre agents de police. Selon le rapport, ces derniers auraient agressé un homme de nationalité marocaine qui avait été transporté aux urgences, car il avait été trouvé dans la rue.

Les médecins avaient diagnostiqué une grave crise d’hypoglycémie pour laquelle l’homme s’était déjà rendu à l’hôpital quelques jours auparavant. Les quatre agents sont arrivés et ont procédé à son « immobilisation avec force, en le frappant à la poitrine et à la tête », d’après les documents du procureur. L’un des agents aurait même posé son pied sur le bassin de l’homme en lui demandant de manière insistante s’il avait pris de la drogue.

A lire : Sebta : un policier devant la justice pour l’agression de trois Marocaines (vidéo)

Les agents étaient persuadés que le patient était un trafiquant de drogue, mais il s’agissait en réalité d’un ouvrier sans aucun antécédent en matière de trafic de drogue. L’homme n’a pas porté plainte, car il ne se souvient de rien de l’incident, étant presque inconscient en raison de la crise d’hypoglycémie.

Le juge a considéré qu’il s’agissait d’un acte de torture avec un « traitement inhumain et dégradant ». Les quatre agents ont déjà été interrogés par le juge d’instruction qui a ordonné leur suspension.

Sujets associés : Italie - Torture - MRE

Aller plus loin

Maroc : le mystérieux décès en garde à vue mène trois policiers en prison

Le juge d’instruction de la cour d’appel de Tétouan a décidé de poursuivre en état de détention trois policiers du commissariat de Martil (préfecture de M’diq-Fnideq) dans le...

Marocain kidnappé et torturé à Cadix : les circonstances du drame encore floues

La police nationale de Cadix est à la recherche des criminels qui ont enlevé et torturé durant des heures un Marocain de 33 ans à Sanlúcar de Barrameda (Cadix).

Maroc : un détenu affilié à l’État islamique soupçonné d’avoir tué un policier se donne la mort en cellule

Un détenu jihadiste marocain s’est suicidé dans sa cellule à la prison de Salé. Ce détenu, présumé affilié au groupe État islamique, avait été arrêté le 15 mars avec deux autres...

Bruxelles : un policier agresse violemment un homme lors du match Maroc-France

Une enquête a été ouverte à Bruxelles à la suite d’un cas potentiel de violence policière qui serait survenue à Saint-Josse-ten-Noode, lors du match de demi-finale du Mondial...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Marhaba 2022 : un parti espagnol accuse Balearia d’augmenter ses prix

Le député et porte-parole de Ceuta Ya !, Mohamed Mustafa, a accusé Balearia d’augmenter les prix des billets de ferry en pleine Opération Marhaba.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Marhaba 2022 : plus de 1,4 million de MRE rentrés au Maroc à mi-juillet

À la date du 19 juillet 2022, plus de 1,4 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc, grâce à l’opération Marhaba, soit une augmentation de 25,52 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.