Jamel Debbouze : « J’ai le même âge que mes enfants »

18 octobre 2022 - 11h00 - Culture - Ecrit par : G.A

Quatre ans après son dernier rôle au cinéma, l’acteur marocain Jamel Debbouze est de retour dans une nouvelle comédie intitulée « Le nouveau jouet », un film inspiré du « Jouet », de Pierre Richard. Invité dans l’émission Matin Première de RTBF, l’humoriste est revenu sur sa carrière et surtout ce que lui inspire le personnage qu’il incarne dans ce film.

Dans « Le nouveau jouet », Jamel Debbouze joue le rôle d’un gardien de nuit embauché pour être le bouffon du fils d’un PDG interprété par Daniel Auteuil. Pour 2000 euros par jour, il accepte céder à tous les caprices d’Alexandre (le fils du PDG). À la question de savoir si on peut tout acheter, Debbouze répond que « tout dépend de là où on se place, si on en a cruellement besoin. Il attend un enfant, il n’a plus d’argent, il n’a plus de job. Sa femme lui met la pression parce qu’elle est enceinte de 8 mois. Il doit payer son loyer, remplir son frigo et puis acheter des habits neufs à son bébé. Quand on a des dettes, on ment, on cache, je sais pour l’avoir un peu vécu. On devient quelqu’un d’autre, on ne s’aime plus quand on a des dettes », rapporte RTBF.

À lire : Jamel Debbouze de retour au cinéma avec « Le Nouveau Jouet » (vidéo)

Il explique que son rôle dans le film lui permet de revivre une époque de sa vie. « Moi, j’ai le sentiment de n’avoir grandi avec rien d’autre qu’avec la crise. Je suis un enfant de la crise, je suis né en 75 et je n’ai entendu que ça ! Quand ce n’était pas la crise pétrolière, c’était une autre. Aujourd’hui, évidemment, elle est plus béante, peut-être. Elle existe toujours, cette fracture et les gens tentent de faire avec ».

À lire : Jamel Debbouze envoie un message à Kylian Mbappé

« Le nouveau jouet » évoque également la question des inégalités. Pour l’acteur qui n’a mené que ce combat tout au long de sa carrière, même si les inégalités existent encore et dans tous les compartiments, il se réjouit des résultats obtenus.« Alors, de là où je suis, oui, j’ai vu les choses progresser et j’en suis très fier. Pas partout, c’est évident. On ne peut pas régler tous les problèmes, mais d’une manière générale, j’ai le sentiment que, même si c’est infime, ça progresse ».

À lire : Jamel Debbouze et Alain Chabat parodient la colère de Charles III

Aujourd’hui l’acteur milite pour imposer l’improvisation dans les écoles. « C’est un outil extraordinaire pour te donner confiance en toi. Ça nous permet de chercher du travail, d’en trouver, de séduire, de s’aimer ! Moi, grâce à l’improvisation théâtrale, j’ai pu me faire applaudir et ça, je vous assure que c’est mieux que n’importe quel diplôme », confie l’humoriste.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Jamel Debbouze - Cinéma

Aller plus loin

Jamel Debbouze rend hommage à Aïcha Chenna

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a rendu hommage à Aicha Chenna alias «  Mère courage  », l’une des militantes les plus actives de la cause de la femme et des enfants,...

Jamel Debbouze envoie un message à Kylian Mbappé

Le supposé départ de Kylian Mbappé du PSG suscite encore des réactions. L’humoriste Jamel Debbouze, grand supporter du club de la capitale, a imploré l’attaquant français de ne...

Jamel Debbouze se lance dans la restauration

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze ouvre un restaurant avec Paris Society, le groupe de Laurent de Gourcuff, dans l’ancien Zyriad, en hommage à sa mère, Fatima dite Mima.

Jamel Debbouze très fier de sa maman

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a fait une déclaration d’amour à sa maman, qui fait une apparition à ses côtés dans son nouveau film « Le Nouveau Jouet ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des prix bas pour aller au cinéma

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Maroc, Mohamed Mehdi Bensaid, a annoncé un ambitieux projet visant à ouvrir 150 nouvelles salles de cinéma à travers le pays. Il est également prévu de faire un gros effort sur les...

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Tarek Boudali : l’accident sur un tournage qui aurait pu lui coûter la vie

L’acteur franco-marocain Tarek Boudali se confie sur le tournage de son nouveau film intitulé 3 Jours max, au cours duquel il s’est gravement blessé.

"Terminal" : Jamel Debbouze et Ramzy Bedia réunis 25 ans après "H"

Canal+ a dévoilé la date de sortie de « Terminal – Bienvenue à l’aéroport », la sitcom produite, écrite, réalisée et interprétée par Jamel Debbouze. Une nouvelle collaboration entre la chaîne cryptée et l’humoriste franco-marocain 25 ans après la série...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Le meilleur du Marrakech du Rire, ce soir sur W9

La chaîne W9 donne rendez-vous ce soir pour « Le meilleur du Marrakech du Rire », une édition spéciale dédiée aux « Sketchs cultes ». Une soirée garantie en rires, autour de Jamel Debbouze.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Une série documentaire sur Alexandre le Grand en tournage au Maroc

La plateforme de streaming Netflix prépare une série documentaire sur la vie de l’ancien roi de Macédoine, Alexandre le Grand, dont le tournage se déroule au Maroc.

Les premières images de Gladiator 2, en partie tourné au Maroc

Paramount a dévoilé hier soir les premières images de « Gladiator 2 » lors du salon CinemaCon de Las Vegas. Des images, en partie tournées au Maroc, promettent un spectacle encore plus grandiose et sanglant que le premier opus, sorti en 2000.

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...