Jean-Michel Aphatie : "Un discours antisémite est sanctionné, un discours anti-arabe ne l’est pas"

8 octobre 2019 - 07h00 - France - Ecrit par : G.A

Le journaliste Jean-Michel Aphatie s’étonne de la présence d’Éric Zemmour sur la scène médiatique après ses discours antimusulmans. Le dernier en date a été tenu lors de la Convention de l’Extrême droite. Selon lui, on devrait lui interdire l’accès aux plateaux TV, afin de protéger les téléspectateurs des propos discriminatoires distillés souvent par l’homme.

Jean-Michel Aphatie dénonce une politique de ’’deux poids deux mesures’’. Il ne comprend pas que, malgré ses propos déplaisants, Eric Zemmour continue d’avoir la cote auprès de ses employeurs qui continuent à le solliciter.

« Un discours antisémite est sanctionné, un discours anti-arabe ne l’est pas et on est devant cette contradiction », a déploré Jean-Michel Aphatie.

Selon Saphirnews, le journaliste pense qu’il est mauvais de laisser Éric Zemmour, un « délinquant », prendre la parole alors qu’il ne fait que « dire du mal des musulmans, de l’islam et des Arabes », sous prétexte qu’il représenterait une partie importante de la population.

« Si les journalistes n’ont pas les moyens, via leurs employeurs, d’interdire ces propos sur leurs antennes, on se prépare à des lendemains difficiles », a-t-il conclu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - Vidéos - Islamophobie

Ces articles devraient vous intéresser :

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.