Jorge Vilda, entraîneur de l’équipe du Maroc, face à la justice

27 octobre 2023 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’ancien sélectionneur de l’équipe féminine espagnole, Jorge Vilda, a comparu le 10 octobre dernier devant le juge de l’Audience nationale dans le cadre de l’enquête sur le baiser non consenti de Luis Rubiales à Jennifer Hermoso après la finale de la coupe du monde féminine remportée par l’Espagne. Voici en substance ce qu’il aurait déclaré à la cour.

« Personne ne peut penser qu’un entraîneur, publiquement, dans un avion, puisse faire pression, contraindre ou dire quelque chose d’une manière hostile ou menaçante à une personne qu’il connaît depuis longtemps, qui est le frère d’une joueuse qui est très appréciée », aurait déclaré Vilda devant le juge de l’Audience nationale, selon El Periódico. Accusé d’avoir contraint Jenni Hermoso, Vilda a assuré qu’il serait « incapable de faire pression ou de contraindre qui que ce soit », demandant à la cour d’interroger « n’importe lequel des footballeurs » qu’il a formés au cours des 17 dernières années.

À lire : Le Maroc mise sur Jorge Vilda : une erreur de casting ?

L’ancien sélectionneur a reconnu avoir tenté à deux reprises de parler avec Rafael, le frère de Jenni Hermoso, durant le vol en provenance d’Australie, et que son intention était de « baisser la pression » qui pourrait affecter les « performances sportives » de la joueuse. « Pensez-vous que chercher à parler à une personne deux fois en 24 heures est insistant ? », a demandé Vilda, niant avoir menacé le frère de Jenni Hermoso. « Tout ce que je peux faire en tant qu’entraîneur serait de ne pas la convoquer… », a-t-il expliqué.

À lire : Jorge Vilda : les dessous de son recrutement par la Fédération marocaine

Vilda a assuré n’avoir été « au courant de rien » pendant la cérémonie de remise des médailles et, qu’après le baiser non consenti, il a dû partir parce que sa fille souffrait de douleurs lombaires et abdominales et a dû être transportée en ambulance à l’hôpital.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Football - Droits et Justice

Aller plus loin

Le Maroc mise sur Jorge Vilda : une erreur de casting ?

Jorge Vilda, ancien entraîneur de l’équipe nationale espagnole qui a décroché la Coupe du Monde en août dernier, vient de prendre les rênes de l’équipe féminine du Maroc, en...

Jorge Vilda : les dessous de son recrutement par la Fédération marocaine

Emporté par l’affaire Rubiales, Jorge Vilda, ancien sélectionneur de l’équipe espagnole féminine de football qui a remporté la coupe du monde en août dernier, est le nouvel...

La vie de rêve de Jorge Vilda au Maroc

Le nouvel entraineur de l’équipe marocaine féminine de football, Jorge Vilda, est appelé à relever trois défis importants : qualifier les Lionnes de l’Atlas aux Jeux Olympiques,...

Voici le salaire que gagnera Jorge Vilda avec le Maroc

Jorge Vilda est le nouvel entraîneur de l’équipe marocaine féminine de football. L’Espagnol a signé pour quatre ans avec la Fédération royame marocaine de football (FRMF) et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien touchera le Maroc s’il gagne la coupe du monde ?

La FIFA prévoit de distribuer 440 millions de dollars – 40 millions de dollars de plus qu’en 2018 – aux équipes participant à la coupe du monde Qatar 2022. Combien recevrait le Maroc actuellement en huitièmes de finale s’il remportait la finale ?

Walid Cheddira dans le viseur de deux clubs italiens

Les clubs italiens Lazio et Napoli souhaitent s’offrir, l’été prochain, les services de l’international marocain Walid Cheddira évoluant au poste d’attaquant pointe au SSC Bari.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Vahid Halilhodzic ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

Il aurait dû être au Qatar. C’est ce qu’estime l’ancien entraineur des Lions de l’Atlas qui ne digère toujours pas d’avoir été viré par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) à trois mois de la Coupe du monde.

Exploit du Maroc au Mondial 2022 : ce que pense Marouane Chamakh

Plus d’un mois après la fin du Mondial 2022, l’ancien attaquant marocain des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh, est revenu sur l’exploit retentissant des Lions de l’Atlas, exprimant sa joie de voir énormément de pays derrière le Maroc.

Achraf Hakimi en passe de dépasser Hakim Ziyech

Le défenseur international marocain Achraf Hakimi est en passe de franchir un cap historique en Ligue des champions européenne. À l’issue de la qualification du Paris Saint-Germain pour les demi-finales de la compétition, Hakimi est sur le point de...

Aston Villa s’intéresse à Yassine Bounou

Après avoir été impressionné par ses performances à la coupe du monde Qatar 2022, Aston Villa manifeste son intérêt pour faire signer le gardien de but marocain Yassine Bounou.

Hakim Ziyech indésirable à Chelsea

Mauricio Pochettino continue de faire le ménage à Chelsea. Il réclame le départ de nombreux joueurs dont le Marocain Hakim Ziyech qu’il n’a même pas convoqué pour la tournée de pré-saison aux États-Unis.

Manchester United en bonne position pour signer Hakim Ziyech

L’international marocain Hakim Ziyech est toujours dans le viseur de Manchester United. Le club se trouve en « bonne position » pour signer le milieu offensif de Chelsea.

CAN 2023 : Voici la prime que recevra le Maroc

Éliminée en 8ᵉ de finale de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire, l’équipe du Maroc recevra tout de même une prime de la Confédération africaine de football.