Les joueurs marocains contraints de s’entraîner à la maison

22 mars 2020 - 16h00 - Sport - Ecrit par : I.L

Les internationaux marocains Abderrazzak Hamdallah et Nouredine Amrabat, confinés en Arabie Saoudite, reçoivent leur programme d’entrainement par mail de la part de l’encadrement technique du club.

À l’instar de leurs collègues mis en quarantaine en Europe, Abderrazzak Hamdallah et Nouredine Amrabat, sociétaires d’An-Nasr sont confinés chez eux en Arabie Saoudite après avoir été libérés par leur club face à la propagation du coronavirus.

Les deux coéquipiers, bien que confinés, doivent continuer l’entrainement pour maintenir leurs conditions physiques. Les deux joueurs marocains suivent scrupuleusement ces programmes reçus par voie électronique.

Dans leur club saoudien, les joueurs sont également invités à respecter un régime alimentaire équilibré et très strict.

En attendant le retour aux entraînements, le club d’An-Nasr profite du confinement imposé au pays par les autorités pour assurer la désinfection de ses aires de jeu et d’entraînement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Arabie saoudite - Santé - Nordin Amrabat - Abderrazak Hamdallah

Aller plus loin

Abderrazak Hamdallah s’excuse après la controverse

L’international marocain, Abderrazak Hamdallah, s’est excusé auprès des responsables de son club, Al Nassr, et de ses coéquipiers pour s’être mal comporté dernièrement. Il était...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Mondial 2022 : Nordin Amrabat dresse les forces de l’équipe du Maroc

L’international marocain, Nordin Amrabat, qui évolue à AEK Athènes FC, s’est exprimé sur les atouts de l’équipe nationale actuellement au Mondial, affirmant que « techniquement, le Maroc n’est pas inférieur à la Belgique. »

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.