Recherche

Après le confinement, des joueurs en surpoids ?

© Copyright : DR

28 mars 2020 - 14h30 - Sport

Le confinement dû aux restrictions qu’impose la gestion du coronavirus, oblige les joueurs à s’entraîner à distance. Ce type d’entraînement peine à prouver son efficacité.

La majorité des joueurs de la Botola utilise du matériel non adapté pour s’entraîner, faute de moyens adéquats du fait du confinement. Ce type d’entraînement a montré ses limites. De ce fait, les clubs risquent de se retrouver avec des joueurs en surpoids après le confinement.

Les appartements de confinement des joueurs de la Botola ne disposent pas d’espaces suffisants pour l’entraînement individuel. En témoigne le reportage sur le cas d’un joueur du Kawkab de Marrakech, sans vélo d’appartement, et qui est contraint de s’entraîner dans les escaliers de son appartement.

Les joueurs de la Botola sont obligés de se contenter de poster des vidéos où ils jouent sur du papier toilette, tandis qu’en Europe, ce sont des vidéos d’entraînement dans des maisons disposant du matériel nécessaire, qui sont mises en ligne. Les joueurs, hors du contrôle des clubs, s’entraînent dans le jardin de leur maison avec des exercices de vélo.

Cette situation est une source d’inquiétude, car il est à craindre un surpoids chez les joueurs de la Botola à la reprise. Ce qui risque de créer un manque de combativité, de blessures pour les clubs qui doivent jouer la Coupe de la CAF ou la Champions League Afrique.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact