Six joueurs marocains de tennis suspendus pour matchs truqués

16 juillet 2021 - 07h00 - Sport - Ecrit par : A.T

Le tennis marocain serait gangréné par la corruption et des matchs truqués. L’Agence internationale pour l’intégrité du tennis a suspendu provisoirement six joueurs marocains, pour dit-elle, préserver l’intégrité du tennis et la Fédération royale marocaine de Tennis.

Les six Marocains concernés par la mesure sont Amine Ahouda, Anas Chakrouni, Ayoub Chakrouni, Mohamed Zakaria Khalil, Soufiane El Mesbahi et Yassir Kilani, indique un communiqué de ITIA, soulignant que les accusations portées à leur encontre sont actuellement à l’étude.

A lire : Elliot Benchettrit pour le renouveau du tennis au Maroc

L’agence rappelle que la suspension provisoire a été décidée en vertu de la section F.3 du TACP 2021. « L’Agence internationale pour l’intégrité du tennis est un organisme indépendant créé par les instances dirigeantes internationales du tennis pour promouvoir, encourager, améliorer et protéger l’intégrité du tennis professionnel dans le monde entier »,

Il est interdit aux six de concourir ou d’assister à tout événement de tennis organisé par les instances dirigeantes de ce sport.

Sujets associés : Tennis - Corruption - Enquête - Ministère de la Jeunesse et des Sports

Aller plus loin

Elliot Benchettrit pour le renouveau du tennis au Maroc

Le joueur de tennis franco-marocain, Elliot Benchetrit, qui a décidé à la fin de l’année 2020, de porter les couleurs du Maroc lors des Jeux Olympiques et la coupe Davis, a...

Coupe Davis : le Maroc domine l’Algérie

C’est sans grande difficulté que les tennismen marocains sont venus à bout de leurs homologues algériens lors de la première journée du tournoi de la Coupe Davis Zone Afrique III.

Coupe Davis de tennis : le Maroc affronte l’Algérie

Suite au tirage au sort de la Coupe Davis du Groupe Zone Afrique III qui a été effectué, à Alger mardi 09 août 2022, le Maroc devra affronter l’Algérie, le pays organisateur du...

Tennis de table : le Maroc qualifié aux championnats du monde en Corée du Sud

Le Maroc participera aux championnats du monde de tennis de table en Corée du Sud. L’équipe nationale messieurs s’est qualifiée pour cette compétition prévue du 25 février au 4...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Hugo Gaston et Younes El Aynaoui, une alliance prometteuse sur terre battue

Âgé de 22 ans, Hugo Gaston n’a pas connu la période de gloire du charismatique Younes El Aynaoui sur le circuit ATP, mais il a regardé des vidéos de l’ancien joueur marocain sur YouTube. Le Français se dit ravi d’avoir le joueur légendaire dans son...

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Maroc : 217 personnes interpellées grâce à la ligne téléphonique anti-corruption

Lancée il y a trois ans, la ligne téléphonique anti-corruption du Ministère public reçoit plus de 100 appels par jour, selon Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’Administration.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Affaire Rachid M’Barki : les ramifications d’un réseau d’influence

L’affaire Rachid M’Barki du nom de l’ex-présentateur franco-marocain du journal de la nuit de BFMTV, mis en examen pour « corruption passive » et « abus de confiance » n’a pas fini de livrer tous ses secrets.