Football féminin : encore un dirigeant suspendu à vie

28 juillet 2021 - 07h40 - Sport - Ecrit par : G.A

La Commission d’éthique de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) vient de suspendre à vie Abdelkrim Labyad, secrétaire général d’Amjad Taroudant, un club évoluant en championnat national professionnel de football féminin.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) poursuit sa campagne d’assainissement du football féminin. Depuis quelque temps, le secteur est secoué par des affaires de corruption, de matchs truqués et de chantage contre les joueuses. Le coup de balai de la fédération marocaine était attendu depuis plusieurs semaines.

À lire : Maroc : soupçons de trucage de matchs de football féminin

Dans un communiqué publié ce mardi sur son site officiel, la FRMF indique qu’il est reproché à Abdelkrim Labyad, d’avoir fait du chantage à l’une de ses joueuses. Il avait également ramené un nombre réduit de joueuses au match que son club a livré contre l’AS FAR, le 6 juillet dernier, pour le compte de la 19ᵉ journée du championnat.

Non seulement il est suspendu à vie, mais il a été condamné à payer une amende de 50 000 dirhams. Le club Amjad Taroudant a, lui, écopé d’un avertissement et d’une amende de 30 000 DH.

À lire : Maroc : un président de club suspendu à vie pour chantage et escroquerie contre des joueuses

D’autres personnes ont été condamnées à diverses peines. Le président du Club Sportif Fnideq, Mohamed Sobhi, a été suspendu pour deux mois avec sursis et doit régler une amende de 20 000 DH pour insultes à l’encontre du club Qods Taza sur une radio régionale.

L’entraîneur de Chabab Larache, Mahjout Lakhal a été suspendu pour quatre ans dont deux avec sursis, avec une amende de 40 000 DH. On l’entend clairement sur un enregistrement avouer avoir reçu une somme d’argent de la part d’un adversaire pour « vendre » un match.

Depuis que la FRMF a commencé à sanctionner des dirigeants qui se sont rendus coupables de plusieurs délits, de nombreuses footballeuses ont trouvé le courage de parler, accusant leurs dirigeants de chantage et d’escroquerie.

Sujets associés : Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Sanction - Chantage - Escroquerie

Aller plus loin

Maroc : soupçons de trucage de matchs de football féminin

Bruit de bottes au sein du championnat national féminin de première division. Des clubs appellent la fédération à ouvrir une enquête au regard des plaintes persistantes...

CAN féminine/Maroc-2022 : voici la liste des joueuses marocaines

Le sélectionneur de l’équipe féminine marocaine de football,Reynald Pedros, a publié la liste des joueuses qui participeront à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations...

Nawal Khalifa, la première femme à la tête d’un club de football au Maroc

Nawal Khalifa a été nommée présidente de la section football du Fath Union Sport (FUS) de Rabat, vient d’annoncer le bureau directeur du FUS Omnisports. Une nomination surprise...

Maroc : un président de club suspendu à vie pour chantage et escroquerie contre des joueuses

Le football féminin au Maroc est en plein tourment avec des affaires de chantage, de trucage de matchs et de brimades. La Commission d’éthique de la Fédération royale marocaine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : quelle mission pour Hussein Ammouta ?

Après avoir mené l’équipe nationale de Jordanie à un exploit historique lors de la Coupe d’Asie, l’entraîneur Houcine Ammouta a décidé de relever un nouveau défi.

CAN 2025 : le Maroc veut remplacer la Guinée

Suite à l’annonce du retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée, le Maroc pourrait accueillir la compétition. Le royaume compte présenter sa candidature à la CAF, actuellement à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil pour cette édition.

Quel salaire percevera Walid Regragui, futur entraineur du Maroc ?

Qui pour succéder à Vahid Halilhodzic à la tête de l’équipe nationale de football ? En attendant l’annonce de la fédération royale marocaine de football (FRMF), un nom revient sur les lèvres avec instance : Walid Regragui.

L’équipe marocaine des joueurs locaux dissoute

L’équipe nationale des joueurs locaux n’existe plus. Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaâ, a annoncé sa dissolution, mercredi, lors d’un point de presse.

Walid Regragui attaqué, la FRMF prend sa défense

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et la Ligue nationale de football professionnel (LNPF) ont réagi aux propos de l’ex-international Hamza Abourazzouk qui évoquait lors d’une émission sur Radio Mars un éventuel favoritisme de Walid...

Amzine out, Bouhazama in, Benmahmoud reste : Regragui remanie son staff

Le sélectionneur national, Walid Regragui, a fait appel à l’entraineur Abdellah Bouhazama pour renforcer le staff technique de l’équipe marocaine après le revers à la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire.

CAN U17 : le Maroc se rendra en Algérie mais pas avec Royal Air Maroc

La délégation marocaine des moins de 17 ans prendra part à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) U17 en Algérie. La délégation se dirigera vers Constantine par vol direct, en partance de l’aéroport Rabat-Salé, mais pas avec la Royal Air Maroc comme...

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

CHAN 2023 : Fouzi Lekjaa déplore la non-participation du Maroc

Le feuilleton autour de la participation du Maroc au championnat d’Afrique des nations (CHAN) est finalement terminé.La compétition a démarré vendredi en Algérie sans la présence de la sélection marocaine, double tenante du titre. Une situation «...

Coupe du monde : un dernier test pour le Maroc avec la Géorgie

En prévision du Mondial qui démarre dans quelques jours au Qatar, l’équipe du Maroc de football va affronter la Géorgie lors d’un dernier match amical le 17 novembre aux Émirats arabes Unis.