Une joueuse pro-Polisario menacée d’expulsion vers le Maroc

7 janvier 2024 - 08h00 - France - Ecrit par : A.P

Al-Mamiya Jaafar, footballeuse professionnelle et militante sahraouie, détenue en France après s’être vue refuser l’asile, pourrait être expulsée vers le Maroc où sa vie serait en danger. La joueuse affirme faire l’objet de persécutions et de menaces parce qu’elle aurait refusé de jouer pour l’équipe féminine marocaine.

La joueuse a demandé l’asile politique en France en raison des menaces, dit-elle, de la part du pouvoir marocain. Mais les autorités françaises ont rejeté sa demande et procédé à son arrestation le 21 décembre, alors qu’elle arrivait à l’aéroport d’Orly (Paris) en provenance de la Guyane où elle était en exil depuis mai 2022, relate Publico.

Selon des sources proches, Jaafar serait détenue dans une zone d’attente pour demandeurs d’asile située à proximité de l’aéroport d’Orly. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) a rejeté la demande de son avocat de reconsidérer sa position. Le 3 janvier, bien que l’avocat ait fait appel devant le tribunal administratif, les autorités françaises ont embarqué de force Jaafar dans un avion de Royal Air Maroc pour l’expulser vers Casablanca.

À lire : À Paris, la militante saharaouie Sultana Khaya charge le Maroc

Cette première tentative d’expulsion de Jaafar a échoué en raison de la forte résistance de la militante sahraouie qui, à en croire sa sœur, fait l’objet de menaces de « mort, diffamation, surveillance, chantage et autres formes de traitements dégradants » en raison de sa « revendication du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».

Jeudi dernier, Alktif Saddam, membre du CODESA, a rendu visite à Jaafar au centre de rétention administrative. Selon ses dires, la militante a subi des violences dont les « marques étaient clairement visibles sur son cou et d’autres parties de son corps ». Pour ces raisons, CODESA appelle à la libération immédiate de Jaafar. Le Front Polisario, pour sa part, a dénoncé cette « expulsion forcée ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Expulsion - Sahara Occidental - Lionnes de l’Atlas

Aller plus loin

Le Maroc expulse le Sahraoui Mohammed Salem Busaraia

Le Maroc a expulsé de Laâyoune Mohammed Salem Busaraia, 72 ans, membre historique du collectif sahraoui de Lanzarote et doyen de la presse sahraouie. Le « Docteur » avait...

À Paris, la militante saharaouie Sultana Khaya charge le Maroc

Invitée à la 87è fête de l’Humanité qui s’est tenue les 9, 10 et 11 septembre à Paris, la militante pro-Polisario Sultana Khaya en a profité pour critiquer vivement le Maroc.

Déchu de la nationalité française, un Marocain expulsé de France

Rachid Aït El Hadj, un Marocain condamné en 2007 pour terrorisme et déchu de sa nationalité française, a été expulsé vers son pays d’origine. Cette expulsion, saluée par le...

La militante sahraouie Sultana Jaya rejoint les îles Canaries

La militante sahraouie, Sultana Jaya, est arrivée mercredi à l’aéroport de Gran Canaria, après plus d’un an et demi d’assignation à résidence à Boujdour par les autorités...

Ces articles devraient vous intéresser :

Classement FIFA : bond spectaculaire de l’équipe du Maroc féminine

Après leur qualification historique pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine, les Lionnes de l’Atlas grimpent de 14 places au dernier classement FIFA, soit la meilleure progression au niveau mondial.

Rosella Ayane dit pourquoi elle a choisi le Maroc

L’attaquante de Tottenham Rosella Ayane qui participe à la coupe du monde féminine avec les Lionnes de l’Atlas – leur toute première participation – évoque, pour la première fois, les véritables raisons pour lesquelles elle a choisi le Maroc comme...

Le Maroc domine la Namibie et rêve de Paris 2024

L’équipe nationale féminine marocaine de football s’est imposée 2 à 0 contre la Namibie. Cette victoire, acquise au grand stade de Marrakech jeudi, s’inscrit dans le cadre des éliminatoires pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Maroc dépense sans compter pour son futsal féminin

L’entraîneuse de l’équipe marocaine féminine de futsal, Sara Merino, se dit impressionnée par les moyens que se donne le Maroc pour développer cette discipline et se hisser sur le toit de l’Afrique et du monde.

Coupe du monde féminine : la SNRT diffusera les matchs du Maroc

La SNRT diffusera tous les matchs des Lionnes de l’Atlas, qui participeront à partir du 20 juillet prochain à la Coupe du Monde féminine de football 2023, organisée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Le groupe public marocain confirme avoir acquis...

Une folle rumeur touche les Lionnes de l’Atlas, la FRMF menace

Des allégations mensongères ont ciblé les joueuses marocaines de football, actuellement en préparation de la Coupe du monde qui va se dérouler en Australie et en Nouvelle-Zélande. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) hausse le ton et...

La tête de Jraidi propulse le Maroc vers la victoire contre la Corée du Sud

L’équipe du Maroc féminine a décroché son premier triomphe en Coupe du Monde, venant à bout de la Corée du Sud avec un score serré de 1-0.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.