Les mosquées dans le viseur de l’extrémiste Jürgen Conings

27 mai 2021 - 08h40 - Belgique - Ecrit par : A.P

La Sûreté de l’État, le service civil de renseignement belge, a identifié en 2015 sur ses radars, Jürgen Conings, un militaire considéré comme un extrémiste potentiellement dangereux, et activement recherché depuis plusieurs jours par la police et l’armée. Ce dernier a fait part de son intention de s’en prendre à une mosquée.

L’information, tirée de « plusieurs sources bien informées », a été publiée mercredi dans le journal Le Soir et le magazine Knack, rapporte 7 sur 7. Selon ces deux médias, les enquêtes internes dont les premières conclusions ont été présentées mardi, ont révélé qu’après 2015 où Jürgen Conings a été apparu pour la première fois sur les radars de la Sûreté de l’État, il a été fiché en 2017–2019 par les services de police et de justice, après avoir été interpellé à différentes occasions pour « port d’arme prohibée » (arme blanche), pour « menaces » et pour « participation à un groupe d’extrême droite » en 2018.

En août 2020, Conings fait l’objet d’une enquête préliminaire menée par l’OCAM en tant qu’« extrémiste potentiellement violent », avant de se voir retirer le 31 août 2020, son habilitation de sécurité de niveau 2, retrait qui lui a été notifié trois mois plus tard, le 12 novembre. Malgré tous ces éléments, la Défense nomme Jürgen Conings, instructeur. Le mois suivant, il est considéré comme dangereux après un rapport psychologique de la Sûreté de l’État.

Le 1ᵉʳ février 2021, les services de renseignement ont eu l’information selon laquelle le militaire envisageait de commettre un attentat contre une mosquée. À la suite d’une nouvelle alerte le 17 février 2021, Jürgen Conings est évalué et considéré par l’Ocam comme une menace « grave ».

L’enquête en cours, menée par le Comité R, doit être bouclée d’ici début juillet. Pour le moment, la Sûreté de l’État et Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS) s’abstiennent de tout commentaire sur ce dossier.

Sujets associés : Belgique - Terrorisme - Défense - Armement

Aller plus loin

Belgique : le militaire qui voulait attaquer des mosquées, retrouvé mort

Jürgen Conings, le militaire radicalisé qui voulait attaquer des mosquées, a été retrouvé mort dimanche 20 juin dans les bois de la commune de Dilsen-Stokkem. La thèse du...

Le Havre : arrestation d’un néo-nazi qui projetait un attentat contre une mosquée

Les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpelé un néo-nazi de 19 ans, à son domicile, dans l’agglomération du Havre (Seine-Maritime)....

La Belgique renforce les opérations de surveillance des extrémistes de droite

En Belgique, bon nombre d’extrémistes de droite font l’objet d’une attention particulière. C’est du moins ce qu’a affirmé Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice.

France : 9 ans de prison pour avoir voulu attaquer des mosquées

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, ce mardi 12 octobre, Logan Nisin, chef du groupuscule d’extrême droite Organisation des Armées Sociales (OAS) à neuf ans de prison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Le Maroc établit une nouvelle zone militaire au Nord

Le Maroc va se doter d’une nouvelle zone militaire dans le nord du pays. De quoi quadriller davantage le territoire national.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.