La Kasbah d’Agadir Oufella bientôt ouverte au public

16 juillet 2022 - 08h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Après deux ans de travaux de réhabilitation, le site d’Agadir Oufella, monument historique marocain, sera partiellement ouvert au public. Seul l’espace extérieur de la forteresse pourra être accessible aux visiteurs.

Dans un premier temps, la visite sera limitée à l’espace extérieur des remparts étant donné que l’intérieur de la forteresse est toujours en chantier pendant encore quelques mois (achèvement du platelage, signalétique…). Les restaurants, quant à eux, ne seront opérationnels qu’après la désignation d’un gestionnaire à travers un Appel à Manifestation d’intérêt dont la procédure est en cours, indique un communiqué du conseil régional.

Ces travaux ont été initiés dans le cadre du programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024) et ont été confiés à la Société de Développement Touristique Souss Massa, en tant que maître d’ouvrage délégué du projet, souligne la même source.

A lire : Le Maroc veut valoriser ses Ksour et Kasbah

Ainsi, les travaux à l’extérieur des remparts d’Agadir Oufella sont presque achevés. Ils concernent la restauration des murs et reconstructions, la consolidation et renforcement des tours défensives de la Kasbah, la construction et l’aménagement d’une plateforme, située au même niveau que la Kasbah dédiée aux équipements de service : espaces pour restauration, bureau d’information touristique, locaux pour les services de sécurité, et équipements sanitaires.

A cela s’ajoute la construction et l’aménagement d’une plateforme située en bas du site pour l’accueil et l’orientation des visiteurs, la réhabilitation et l’aménagement des chemins piétonniers menant à Agadir Oufella, la mise en lumière des murailles Est et Sud et de l’entrée principale, la mise en place d’une signalétique d’information et d’orientation à l’extérieur de la Kasbah, la plantation des espaces environnants de la Kasbah en arganier et espèces accompagnatrices.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Tourisme

Aller plus loin

Les États-Unis restaurent la forteresse Torres Al Kalaa d’Al Hoceima

170 000 dollars. C’est le montant investi par les États-Unis dans un projet de restauration de Torres Al Kalaa, forteresse datant du XXIIIᵉ siècle, située dans le parc national...

Un groupe égyptien investit 500 millions de dollars à Agadir

Le groupe égyptien Porto spécialisé dans l’immobilier commercial en Afrique a annoncé un important investissement de plus de 4,5 MMDH à Agadir. Le démarrage du projet est prévu...

Agadir veut rénover ses hôtels

A Agadir, les hôteliers et professionnels de l’hébergement touristique sont invités une fois encore à déposer leur demande de subvention pour bénéficier du soutien de l’État,...

Le Maroc veut valoriser ses Ksour et Kasbah

Environ 5,3 milliards de dirhams viennent d’être débloqués en vue de valoriser les ksours et kasbahs du Sud-est du Maroc dans le cadre de la stratégie intégrée de valorisation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Maroc : de "paradis gay" à destination à risque pour les LGBTQ+ ?

Le Maroc est passé de « pays gay-friendly » à destination touristique moins sûre pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Il y existe toutefois une sorte de tolérance.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Les MRE ont boudé les locations de voiture cette année

Les professionnels du secteur de la location de voitures au Maroc se plaignent de la faible demande notée au cours de cette saison estivale par rapport aux années précédentes.

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).