Les États-Unis restaurent la forteresse Torres Al Kalaa d’Al Hoceima

24 octobre 2022 - 16h14 - Culture - Ecrit par : A.T

170 000 dollars. C’est le montant investi par les États-Unis dans un projet de restauration de Torres Al Kalaa, forteresse datant du XXIIIᵉ siècle, située dans le parc national d’Al Hoceima.

Ce financement intervient dans le cadre du renforcement des capacités en matière de gestion et de promotion des parcs nationaux au Maroc, rapporte un communiqué de l’ambassade des États-Unis au Maroc, soulignant qu’un séminaire a été organisé dans ce sens, sur l’exploitation des parcs nationaux, en vue de raconter le patrimoine culturel et historique du royaume.

A lire : Une équipe maroco-polonaise d’archéologues fait une importante découverte à Volubilis

Cette rencontre a connu la participation des cadres du ministère marocain de la culture, des membres de l’association GEODE, des experts marocains et d’une délégation américaine conduite par Lorren Yellow Bird, garde forestier du U.S National Park service, précise la même source.

Lors de ces échanges, le professionnel américain a partagé son expérience avec des spécialistes marocains en charge de la préservation du patrimoine culturel, la gestion des parcs nationaux, le tourisme et des domaines connexes.

Pour rappel, le projet Torres Al Kalaa est financé par le Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation Culturelle (AFPC), un programme du département américain qui a participé au cours des deux dernières décennies, à hauteur de plus d’un million de dollars, à la préservation culturelle au Maroc. La restauration de la Kabah El Mediha à Kénitra et celle des mosaïques de Volubilis, sont entre autres les projets bénéficiaires de ce financement.

Sujets associés : Investissement - États-Unis - Al Hoceima - Environnement

Aller plus loin

Le Melhoun et Dekka Marrakchia deviennent patrimoine immatériel de l’ICESCO

Encore de nouveaux sites historiques, arts ou éléments culturels inscrits sur les listes finales du patrimoine matériel et immatériel dans le monde islamique. Le Comité en...

Une équipe maroco-polonaise d’archéologues fait une importante découverte à Volubilis

Des archéologues marocains et polonais dirigés par le professeur Radosław Karasiewicz-Szczypiorski de l’université de Varsovie ont découvert, près de Volubilis, une tour...

Al Hoceima veut devenir la destination de choix des touristes

La ville d’Al Hoceima nourrit de grandes ambitions sur le plan touristique. Il s’agit désormais de récupérer sa clientèle nationale et internationale, qui afflue pendant les...

La Kasbah d’Agadir Oufella bientôt ouverte au public

Après deux ans de travaux de réhabilitation, le site d’Agadir Oufella, monument historique marocain, sera partiellement ouvert au public. Seul l’espace extérieur de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

La prolifération des méduses préoccupe le Maroc

Le Maroc va lancer des recherches pour comprendre la prolifération des méduses qui envahissent ses côtes. Une résolution a été prise dans ce sens, visant à assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources marines en Méditerranée et en...

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

L’oasis de Skoura se meurt

Située dans la région du Haut Atlas, l’oasis de Skoura est en danger à cause des effets du changement climatique, selon des spécialistes. Elle est l’une des rares encore habitée et compte 20 000 habitants.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.