Recherche

Kénitra : ça chauffe entre la Mairie et la compagnie de bus

© Copyright : DR

7 octobre 2019 - 21h10 - Société

La Compagnie de bus, Karama bus, a écopé d’une amende de 100 millions de dirhams de la part de la Mairie de Kénitra. On lui reproche les nombreux dysfonctionnements dans la gestion des transports en commun, causant des désagréments aux citoyens de la ville.

Ce différend qui est né entre la Mairie et son prestataire de services, Karama bus, filiale du groupe City Bus Transport, qui opère également à Fès, Meknès, Tétouan, El-Jadida et Oujda fait suite au mécontentement des autorités de la ville.

En effet, celles-ci ont été informées suite aux rapports réalisés par la Commission du Contrôle et de suivi qui révèlent une violation du cahier des charges et de graves dysfonctionnements.

Outre l’amende de 100 millions de dirhams, une menace de rupture du contrat plane sur cette compagnie de transport. Selon les autorités municpales, il sera rompu dans un délai de trois mois, au cas où Karama bus ne satisfera pas à leurs demandes.

Par ailleurs, le Conseil municipal réclame l’acquisition de 80 nouveaux bus avant la fin de l’année 2019 et une meilleure qualité de service pour des citoyens exaspérés, rapporte la même source.

Du côté de la filiale du Groupe, on conteste cette amende. Elle entend bientôt porter plainte. Selon la même source, Karama bus serait prête à porter plainte et à réclamer des dommages et intérêts d’un montant de 300 millions de dirhams.

La Compagnie accuse les autorités de la ville de négligence face à la multiplication des transports clandestins, ainsi que sur les destructions de bus et sur les agressions des contrôleurs.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact