Kostal délaisse Barcelone pour le Maroc

13 juillet 2022 - 13h00 - Ecrit par : A.P

Le fabricant de composants pour véhicules électriques, Kostal, prévoit de poursuivre le transfert de production de son usine située dans la province de Barcelone vers l’usine du Maroc où les coûts sont moins élevés.

Kostal s’apprête à licencier 16 % de son personnel (120 personnes) travaillant dans son usine de Sentmenat, en raison de problèmes de production causés par la crise d’approvisionnement qui secoue le secteur automobile depuis plus d’un an, notamment la pénurie de micropuces, fait savoir Economia Digital.

Selon les représentants des employés, cette crise est aggravée par un « transfert de production » de l’usine située dans la province de Barcelone vers l’usine du Maroc où les coûts sont moins élevés. C’est pourquoi ils demandent aux responsables de l’entreprise de surseoir à ce licenciement massif et les invite à la table de négociation afin de trouver des « mesures non traumatisantes » pour leurs travailleurs.

À lire : Production des composants de voiture électrique : une opportunité pour le Maroc

Le syndicat déclare que 89 salariés sont en âge de préretraite et propose qu’un accord soit conclu pour faciliter les départs volontaires. Il regrette toutefois que Kostal ait agi « de mauvaise foi » en déposant le dossier de licenciement en été, alors qu’une partie du personnel et le comité d’entreprise sont en vacances. Il souhaite que les négociations reprennent en septembre, au moment tous les travailleurs seront disponibles.

Cette mesure intervient dans un contexte où les principaux constructeurs automobiles de Catalogne s’orientent vers une mobilité plus durable. Seat par exemple prévoit de vendre 500 000 voitures électriques Cupra dans les années à venir, pour concurrencer les véhicules QVE et Silence de Nissan.

Tags : Automobile - Espagne

Aller plus loin

Tesla va-t-elle commercialiser ses voitures au Maroc ?

La marque Tesla va-t-elle s’installer au Maroc ? C’est la question que l’on se pose depuis quelques jours à Casablanca suite à l’installation de plusieurs bornes de recharges pour...

Le Maroc, futur grand producteur de batteries pour voitures électriques ?

Le Maroc ambitionne de créer une gigafactory de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, il a engagé des négociations avec certains...

Le Maroc s’engage dans la production de voitures électriques

Au-delà des mesures déjà en vigueur en faveur des constructeurs, le gouvernement marocain veut déployer de gros moyens. En effet, le pays s’est fixé un nouvel objectif dans...

Véhicules électriques : le Maroc signe un accord avec le Brésil

Le Maroc vient de signer un accord de transfert de technologie avec le Brésil dans le domaine de la mobilité électrique. Le Green Energy Park (GEP), un centre de recherche et de...

Nous vous recommandons

Les réservations en berne pour le Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les agences de voyages enregistrent une très forte demande pour les vacances d’été. Mais les tendances ne sont pas identiques quant aux réservations pour le...

Le Maroc parmi les destinations touristiques les moins sûres pour les LGBTQ+

Le Maroc a été classé 170ᵉ, sur plus de 200 pays, parmi les destinations touristiques les plus hostiles aux lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres dans l’édition 2022 du LGBTQ+ Travel Safety Index.

Maroc-Algérie : risque de conflit armé en 2022, selon des experts espagnols

La crise entre l’Algérie et le Maroc risque de dégénérer en conflit armé cette année, selon les experts espagnols de l’Institut royal Elcano qui indiquent aussi qu’il n’y aura pas d’avancée dans les relations entre l’Espagne et les...

Coûts du roaming réduits pour les voyageurs belges arrivant au Maroc

L’opérateur de télécommunications mobile belge, Proximus, offre la possibilité à ses clients qui voyagent vers le Maroc « de continuer à bénéficier de leur formule tarifaire nationale, moyennant le paiement d’un « Daily Roaming Pass » à partir du 1ᵉʳ...

Un homme tué par balle dans un possible règlement de comptes à Nador

La gendarmerie royale mène une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l’assassinat d’un homme de 30 ans à Nador. Le trentenaire a été tué par balle vendredi par des individus non encore...

Aziz Akhannouch contraint de se retirer du monde des affaires

Après sa nomination au poste de chef de gouvernement, Aziz Akhannouch renonce à toutes ses responsabilités au sein des différentes entreprises privées affiliées à la holding familiale, afin d’éviter tout conflit...

Le Maroc répond aux accusations de Ned Price

Suite aux déclarations du Département d’État américain au sujet de la condamnation de Souleimane Raissouni à une peine de cinq ans de prison ferme pour une affaire de droit commun, tandis que le procès d’Omar Radi est en cours de jugement, la Délégation...

La France ne jouera pas le médiateur entre l’Espagne et le Maroc

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a indiqué vendredi qu’il ne revient pas à la France de faire la médiation entre l’Espagne et le Maroc. Il reste confiant que les deux pays surmonteront cette crise dans le « dialogue » et de...

Sahara : combien coûte le Polisario à l’Algérie ?

La « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » coûte à l’Algérie, protectrice du Polisario, un milliard de dollars par an. C’est du moins ce qu’affirme une source militaire.

Pegasus : le Maroc joue la carte de la fermeté

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la prétendue infiltration des téléphones de plusieurs personnalités publiques nationales et étrangères à travers le logiciel israélien...