Recherche

L’appel du Maroc et de la France pour le climat

© Copyright : DR

14 juillet 2020 - 08h00 - Société

À l’initiative du représentant permanent du Maroc, Omar Hilale et du représentant permanent de la France, Nicolas de Rivière, tous deux co-présidents du Groupe des amis sur le climat à l’ONU, une réunion virtuelle a eu lieu vendredi 10 juillet 2020 en ces temps de Covid-19. Ils ont appelé au respect des engagements vis-à-vis du climat.

Lors de cette réunion, l’ambassadeur Hilale a insisté sur la nécessité de se pencher sur la question du climat. Selon lui, les États doivent élaborer des contributions nationales (NDCs) plus ambitieuses et définir des stratégies climatiques à long terme cette année. En ce qui concerne le Maroc, «  nous poursuivons nos efforts nationaux pour reconstruire mieux et de manière plus durable  », a assuré le diplomate. Pour lui, il n’est pas question de «  perdre de vue que les pays en voie de développement sont confrontés aux pires répercussions climatiques, en particulier sur le continent africain  ».

Pour sa part, Laurent Fabius, président de la COP-21 de Paris a indiqué que la crise sanitaire liée au coronavirus est un sujet qui mérite que les gouvernements s’y penchent au même titre que le réchauffement climatique. «  Il n’existera aucun vaccin contre le réchauffement climatique, ainsi nous devons refuser de séparer l’action nécessaire contre la pandémie de l’action indispensable et nécessaire contre le réchauffement climatique  », a-t-il martelé.

Prenant la parole, différents présidents de COP ont soulevé deux préoccupations majeures : l’importance du financement international et de la relance verte avec l’implication des secteurs public et privé dans le cadre de projets durables, et la promotion d’un agenda économique et social devant permettre d’accélérer la décarbonisation en focalisant l’investissement de relance dans les zones à fort impact social.

Mots clés: Environnement , Omar Hilale , France

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact