L’économie marocaine perd 589 000 postes au deuxième trimestre de 2020

8 août 2020 - 14h40 - Economie - Ecrit par : G.A

L’économie marocaine n’a pas fini de subir les conséquences de la pandémie du coronavirus. Rien que pour le 2ᵉ trimestre, elle a perdu 589 000, révèle le Haut Commissariat au Plan (HCP), dans une note d’information relative à la situation du marché du travail

La propagation de la pandémie du coronavirus a entraîné des mesures restrictives qui n’ont pas été d’un grand secours pour l’économie marocaine. Selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). «  le volume de l’emploi a baissé de 589 000 postes, résultant d’une perte de 69 000 en milieu urbain et de 520 000 en milieu rural, contre une création moyenne de 64 000 postes entre les deuxièmes trimestres des trois années précédentes  ». L’emploi rémunéré a enregistré une perte de 264 000 postes au niveau national. Quant à l’emploi non rémunéré, il a connu une perte de 325 000 postes.

Selon la même source, «  la population en âge d’activité s’est accrue de 1,5%, par rapport au deuxième trimestre de 2019, contre une régression de la population active de 0,8%. Le taux d’activité a ainsi reculé de 45,8% à 44,8% entre les deux périodes. Il a augmenté de 41,8% à 42,2% en milieu urbain et a baissé de 53,2% à 49,6% en milieu rural  ». Toujours selon les données du HCP, le taux d’emploi a connu, de son côté, une baisse de 42,1% à 39,3%, au niveau national.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Emploi - Chômage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus : de grosses pertes pour l’économie marocaine

Le coronavirus a produit un impact négatif sur l’économie marocaine avec comme conséquence une perte d’environ 70 milliards de dirhams. C’est du moins ce qu’a affirmé Abdellatif...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.