Recherche

L’hypothèse d’une année scolaire normale écartée

© Copyright : DR

11 août 2020 - 07h20 - Société

La prochaine rentrée scolaire implique quelques changements à cause de la pandémie du Covid-19. Abdelghani Raki, secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement (SNE) en parle.

Dans une interview accordée à Assabah, Abdelghani Raki affirme que la prochaine année scolaire ne sera pas normale en dépit des meilleures conditions logistiques, pédagogiques et humaines de la reprise des classes. Selon lui, les experts du ministère de l’Éducation nationale doivent se pencher sur une reprise des cours avec présence physique des élèves et enseignants. Cette reprise doit être rythmée par le principe de rotation de groupes d’élèves plus ou moins importants.

Pour relever ce défi, le secrétaire général du SNE indique la voie à suivre. Selon lui, il faut une nouvelle planification organisationnelle et pédagogique qui prendra en considération la situation épidémiologique du pays. De même, il recommande de renforcer les ressources humaines.

M. Raki rappelle par ailleurs que la prochaine année scolaire démarrera le 5 octobre. Avant cette date, tout un mois sera consacré à la révision des cours et à l’évaluation des connaissances acquises par les élèves à travers l’enseignement à distance.

Mots clés: Education

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact