Recherche

La police disperse violemment un « sit-in » au Maroc

© Copyright : DR

12 mars 2003 - 11h14 - Maroc - Par:

La police de Rabat a violemment dispersé des centaines de Marocains alors qu’ils observaient un « sit-in » de protestation devant le Parlement. Les manifestants avaient été victimes d’une escroquerie à l’embauche par une société émiratie.

Selon les témoignages recueillis, la police a fait usage mardi soir de matraques et de jets d’eau anti-émeutes pour évacuer les manifestants. Ils stationnaient depuis la mi-journée devant la Chambre des députés, dans le centre de la capitale.
Les manifestants étaient venus de diverses régions du royaume. Ils voulaient dénoncer l’Agence nationale de l’emploi et des compétences un organisme public qui a cautionné une vaste opération de recrutement pour le compte de la société émiratie.
Au total plus de 30 000 Marocains avaient répondu à une offre frauduleuse pour une embauche sur des bateaux de croisière. Ils avaient versé 900 dirhams (près de 150 francs) chacun pour une visite médicale exigée pour la constitution de leur dossier.
Le gouvernement s’est engagé à dédommager les personnes lésées et à examiner des possibilités d’emploi pour une partie des victimes de l’opération. Les manifestants, dont le nombre avait atteint environ 2000 à la mi-journée, avaient dénonçé ces « promesses mensongères ».
Des escroqueries similaires, mettant en cause la même société émiratie Al Najat Marine, ont été montées dans d’autres pays, notamment au Kenya et en Syrie.

AFP

Mots clés: Manifestation , Rabat , Défense - Armement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact