Recherche

Le Maroc durcit l’accès au métier d’avocat

© Copyright : DR

9 septembre 2019 - 13h00 - Maroc

Tout aspirant au métier d’avocat doit dorénavant justifier de son état psychologique, avec un certificat médical psychiatrique. Cette nouvelle disposition suscite déjà un tollé général dans le rang des avocats.

Inédit dans l’exercice de la profession d’avocat au Maroc ! Désormais, pour devenir avocat au barreau marocain, il est exigé de tout candidat aspirant un certificat médical dûment signé par un psychiatre et attestant d’un état de santé normal.

Cette nouvelle pièce qui s’ajoute aux autres documents exigés dans tout dossier de candidature, dont, déjà, le certificat médical, a suscité une vague de colère et d’indignation chez les avocats stagiaires. Ceux-ci refusent de se soumettre à cet examen jugé dégradant et unique au monde et comptent bien faire retirer cette mesure par le Conseil de l’Ordre.

Elle a été en effet prise en compte, suite à de nombreuses affaires dans lesquelles des avocats ont été jugés inaptes mentalement à intervenir. De même, certains clients ont dû retirer leur dossier après avoir jugé ceux-ci incapables de le conduire.

Au sein de la profession, la décision aurait été motivée par les nombreux cas de dépression, vécus par des avocats, ce qui les aurait conduits au suicide. Les étudiants en droit qui se prédestinent à cette profession et les stagiaires sont donc prévenus.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact