Le Maroc parmi les pays qui ont « nettement réalisé des avancées démocratiques »

7 avril 2003 - 11h43 - Maroc - Ecrit par :

Le Maroc, ainsi que Bahrein et Qatar, sont des pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient qui ont « clairement réalisé des avancées démocratiques et des progrès », a déclaré le sous-secrétaire d’Etat adjoint pour la démocratie et les droits de l’Homme, M. Scott Carpenter.

Cela est l’expression « de la volonté politique d’apporter les changements nécessaires à leur société », a précisé le haut responsable américain lors d’une conférence de presse tenue à Washington, après la publication lundi dernier de l’édition 2003 du rapport du département d’Etat sur la situation des droits de l’Homme dans le monde.
Le document publié annuellement par le département des Affaires étrangères US concerne quelque 200 pays du monde.
Dans sa partie sur le Maroc, rappelle-t-on, le rapport indique notamment que les élections législatives de septembre dernier « ont été largement considérées comme le premier scrutin libre, régulier et transparent de l’histoire du pays ».
Le document note toutefois que dans certains cas, « des erreurs administratives ont entravé la conduite de l’opération de vote dans quelques régions », soulignant que le gouvernement a mené des enquêtes sur les accusations concernant des achats de vote de la part de membres de partis politiques, ainsi que sur d’autres irrégularités signalées.
Le document indique, d’autre part, que le mode de scrutin a été modifié de fond en comble, provoquant « une confusion parmi certains lecteurs », ce qui pourrait avoir « réduit le taux de participation (52%) ». « Contrairement au passé, le ministère de l’Intérieur a supervisé le scrutin d’une manière largement considérée comme loyale et engagé des poursuites effectives contre ceux qui ont enfreint les lois électorales », fait observer le document, précisant que SM le Roi a mené des consultations avec les chefs des principaux partis politiques pour la formation d’un nouveau gouvernement et nommé en tant que Premier ministre une personnalité non partisane, l’ancien ministre de l’Intérieur, M. Driss Jettou.

http://www.albayane.ma

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Liberté d’expression - Bahreïn - Qatar - Censure - Développement

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Le film « Zanka Contact » contraint de supprimer une chanson d’une pro-Polisario

Suite à l’interdiction de diffusion « au niveau national et international » du film Zanka Contact, les producteurs se sont pliés aux exigences de l’organe régulateur, annonçant la suppression de la musique à polémique.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.