Recherche

Le Maroc s’inquiète des retombées de la crise européenne

© Copyright : DR

20 juin 2005 - 19h32 - Monde

Le Premier ministre marocain Driss Jettou a interrogé lundi Dominique de Villepin sur les retombées de la crise européenne sur les relations entre l’Union européenne et le Maroc lors d’un entretien à Matignon. "Nous voulions connaître l’analyse de M. le Premier ministre sur la nouvelle politique du voisinage, sur les rapports de cette nouvelle Europe élargie avec les pays du sud de la Méditerranée", a déclaré Driss Jettou à l’issue de l’entretien.

Selon le Premier ministre marocain, Dominique de Villepin "est optimiste". "Il faut expliquer, revenir, reprendre", lui a dit le Premier ministre français. Driss Jettou a notamment interrogé son homologue sur la poursuite du processus euro-méditerranéen de Barcelone, qui fête cette année son 10e anniversaire. "Je suis persuadé que l’Europe continuera, évoluera et se renforcera", a souligné le Premier ministre marocain.

L’entretien a également porté sur la préparation de la grande commission mixte franco-marocaine, qui aura lieu les 27 et 28 septembre à Rabat. Cette réunion initialement prévue fin juin a été reportée en raison de la formation du nouveau gouvernement en France. Driss Jettou a présenté à Dominique de Villepin le programme de grands travaux d’infrastructures lancé au Maroc, pour lequel il compte sur les investissements français.

Le Premier ministre marocain avait auparavant été reçu par Jacques Chirac à l’Élysée. Le chef de l’État "lui a confirmé que la France souhaitait rester le premier partenaire du Maroc, avec lequel elle entretient une relation d’exception", a rapporté le porte-parole de l’Élysée Jérôme Bonnafont. Jacques Chirac s’est félicité du "dynamisme accru des relations économiques et de coopération entre le Maroc et la France au service de la politique de modernisation économique et sociale que conduit le gouvernement".

Presse Canadienne

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact