Le Projet éolien de Laâyoune avance

10 juillet 2020 - 22h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Trois ans après avoir obtenu le statut de producteur indépendant d’électricité pour son parc éolien à Laâyoune, la société française "Voltalia" est proche de son objectif.

Le groupe basé à Paris qui avait posé ses cartons au Maroc en 2015 vient de créer la structure ad’hoc qui devra investir près d’un milliard de dirhams. Son objectif est de réaliser ce projet important d’une capacité de 75 MW. Cette société amorce donc la dernière ligne après les derniers obstacles administratifs prévus dans le cadre de la loi 13-09.

Le projet est dénommé parc «  Éolien Ghrad Brad S.A.S  ». Il doit désormais signer les PPA, afin de convaincre les bailleurs de fonds d’apporter jusqu’à 700 ou 750 millions de dirhams en dettes structurées, afin de financer le projet énergétique. Pour le moment, le groupe «  Voltalia  » avance également sur le volet de l’énergie hydroélectrique, après avoir obtenu les autorisations provisoires, pour construire deux centrales hydroélectriques de 9,8 MW et 7,2MW dans le Moyen Atlas. L’investissement est estimé à près de 500 millions de dirhams.

Rappelons qu’au niveau international, le groupe est présent en Europe, en Afrique et en Amérique latine, avec un effectif de près de 800 salariés, avec un portefeuille d’actifs en production ou en construction de plus de 1 200 MW dont 82 MW en Afrique, entre l’Égypte et le Kenya, informe Challenge.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie - Laayoune - Eolien

Aller plus loin

La construction du parc éolien de Taza a débuté

EDF Energies Nouvelles (EDF-EN) et son partenaire japonais Mitsui&Co. ont lancé, mercredi 9 septembre 2020, la construction de la première phase du parc éolien de Taza au...

Le groupe Voltalia va construire deux centrales solaires au Maroc

Volta Maroc, filiale du groupe français Voltalia, l’entreprise appartenant à la famille Mulliez, plus connue par ses enseignes Auchan, Décathlon, Kiabi, Pimkie, ou encore Leroy...

Ces articles devraient vous intéresser :

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

Le Maroc, « future centrale » énergétique de l’Europe ?

À l’heure où la résilience face aux défis climatiques doit se renforcer, le Maroc nourrit des ambitions pour les énergies renouvelables, lesquelles font de lui un partenaire de choix de l’Europe. Il ambitionne notamment de produire 52 % de son énergie...