Les Marocains de l’Etranger : le grand retour

7 juillet 2003 - 11h33 - Maroc - Ecrit par :

Les mobilités des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc prennent de plus en plus d’ampleur au cours des dernières années. Plus de 2,6 millions de nos compatriotes sont attendus cet été.

Ils sont plus de 2 600 000 attendues pour cette année.Un chiffre qui représente plus de 60% de l’ensemble des Marocains établis à l’étranger, estimés à quelques 4 millions de personnes .Les enjeux de cette opération pour le Maroc sont pour le moins vitaux.

Faut-il le rappeler, les transferts MRE ont, en 2002, dépassé les 36 milliards de DH (soit environ 1,5 fois le budget d’investissement de l’Etat), devançant de loin les recettes touristiques avec 28 milliards de DH. Donc, en dépit des craintes, cette manne ne s’est pas tarie avec le temps, preuve de l’attachement des MRE à leur pays d’origine.

De plus, ces entrées de devises constituent un gain net pour le budget de l’Etat puis qu’elles n’ont pas requis d’investissements
spécifiques. Les transferts des MRE représentent plus de 16% des recettes du compte courant des transactions de la balance des paiements et permettent, ainsi, de réduire le déficit externe et, partant, d’alimenter les avoirs extérieurs en devises.

Ces transferts sont destinés, pour l’essentiel, à l’autofinancement des investissements au Maroc, outre le soutien de projets
de solidarité familiale et la contribution aux projets de développement local. Il faut rappeler à cet égard que pour faciliter l’opération retour une circulaire du Premier ministre diffusée demande à toute administration de se doter d’une cellule dédiée aux MRE.

Objectif : créer une interface entre l’administration et les MRE. Dans cette même logique le gouvernement a défini une nouvelle politique globale, intégrée et cohérente à l’égard de notre communauté de l’étranger, visant à accompagner ses
mutations, à satisfaire ses aspirations et à assurer une mise à niveau parfaite des organismes, institutions et associations qui s’en occupent, afin de les hisser, au niveau des enjeux vitaux que représente l’émigration pour le développement du Maroc, pour sa modernisation et pour son rayonnement extérieur.

Donc, il faut réellement une stratégie globale pour régler tous les problèmes et requêtes des MRE. La balle est dans le camp
des décideurs politiques. Va-t-on enfin arrêter une stratégie globale en faveur des trois générations de migrants, mettre en oeuvre un plan d’action précis pour répondre à leurs attentes et maintenir le flux financier tant convoité par les caisses de l’Etat ?

Saïd Ragragui pour menara.ma

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Retour - Immigration - Opération Marhaba 2024 - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.