Recherche

Les Marocains payeront bien plus cher leurs études en France

© Copyright : DR

3 juillet 2020 - 08h30 - Monde

Le Conseil d’État français a validé, mercredi, la hausse controversée des droits d’inscription des étudiants hors UE, dont les Marocains. Le juge administratif suprême, ce faisant, rejette le recours de plusieurs associations.

Cette décision prise par décret en novembre 2018 a été seulement appliquée par quelques universités. Elle impose désormais aux étrangers hors Union européenne 2 770 euros pour les droits d’inscription en licence et 3 770 euros en master, contre respectivement 170 euros et 243 euros pour les jeunes Européens.

Dès la publication du décret, plusieurs associations, se sont opposées à cette hausse des droits d’inscription. Elles ont formé un recours auprès du Conseil d’État qui les a examinés le 12 juin dernier.

Sans surprise, la plus haute juridiction administrative a rendu son verdict et a rejeté leurs requêtes. Selon le conseil d’État, des aides sont attribuées aux étudiants. D’après le juge administratif, les étudiants en mobilité internationale peuvent être éligibles à certaines d’entre elles. Ils peuvent également bénéficier d’une “exonération totale ou partielle des droits d’inscription mis à leur charge”, précise la même source.

Mots clés: Education , France , Etudiants

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact