Les travailleurs émigrés vers les pays du Golfe sont sans droit ni loi

19 août 2005 - 18h24 - Ecrit par :

Quand on parle des Marocains résidant à l’étranger, on pense à ceux vivant en Europe et l’on oublie ceux qui vont travailler dans les pays du Golfe, relève La Gazette du Maroc. Pourtant, ces derniers représentent 10 % des émigrés, soit plus de 31 000 personnes dont 20 000 en Arabie Saoudite, plus de 8 000 aux Emirats arabes unis et près de 3 000 dans le sultanat d’Oman, précise l’hebdomadaire marocain.

"Cette migration souffre d’une juridiction qui handicape le statut de l’immigré", souligne Abdelfattah Ezzine, sociologue marocain, dans les pages de La Gazette. En effet, le travailleur immigré dans ces pays "est appelé à effectuer une tâche précise qui va durer tant que le marché lui est favorable et que l’employeur est satisfait. Une fois le contrat rompu, il est renvoyé dans son pays. Il n’y a pas de droits acquis par une ancienneté quelconque, et les enfants nés là-bas n’ont pas droit à la nationalité du pays. D’ailleurs, dans les pays du Golfe, le mariage mixte n’est pas toléré par la loi."

Pis, l’immigré se trouve sous la coupe du kafile. "Ce parrain ou tuteur lui retire son passeport et lui fournit une carte de travail faisant office de pièce d’identité. Il n’a droit à aucune activité à caractère syndical ou autre visant à défendre ses droits. Le kafile a tous les pouvoirs sur son salarié et les deux parties ne bénéficient pas du même traitement devant la loi du pays d’accueil." De ce fait, la majorité des immigrés dans les pays du Golfe se trouvent lésés.

Quand il s’agit de défendre les droits des immigrés, on se limite à critiquer les lacunes dont souffrent les lois en vigueur dans les pays occidentaux, observe le sociologue. On oublie l’absence d’encadrement juridique des immigrés, non seulement dans les pays du Golfe, mais dans tout le monde arabe. "Et les femmes sont le maillon le plus fragile et fragilisé par cette situation", insiste Abdelfattah Ezzine, qui appelle de ses vœux une réforme définissant le statut des immigrés dans les pays du Golfe et, plus généralement, "l’élaboration d’une politique de migration arabo-arabe".

Courrier International

Tags : Immigration clandestine - Droits et Justice - Emploi - Immigration

Nous vous recommandons

Mauvais joueurs, les Espagnols accusent le ... Maroc

Les boxeurs espagnols ont connu un parcours assez bref aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo. Ils ont été éliminés en quarts de finale. Les analystes pointent du doigt les arbitres, notamment ceux d’origine...

Akram el Idrissi tué par balles à Amsterdam

Akram el Idrissi, 21 ans, proche du groupe de drill rap 73 De Pijp, a été tué par balles dans la soirée du 23 mars à Amsterdam. Il a succombé à ses blessures à l’hôpital.

Un Marocain maltraité dans un centre pour migrant en Corée du Sud

L’affaire fait grand bruit et suscite beaucoup d’émoi dans le rang des défenseurs des droits des migrants en Corée du Sud. Celle d’un Marocain maltraité et subissant des atrocités dans un centre de détention pour...

Coupe du monde : le match Maroc-Belgique diffusé sur TF1

Le match Maroc-Belgique, marquant la deuxième sortie des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde, sera diffusé sur TF1, le 27 novembre prochain.

Au Maroc, la vie sexuelle commence à un âge précoce

La plupart des jeunes marocains ont eu leur premier rapport sexuel entre 15 et 22 ans. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Association marocaine de la planification familiale (AMPF).

La Colombie dément toute reconnaissance de la marocanité du Sahara

La Colombie a apporté un démenti formel aux informations publiées par certains médias selon lesquelles elle a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Maroc : les professionnels du tourisme réclament la suppression du test PCR

Afin de relancer l’activité touristique, en berne depuis de nombreux mois, les professionnels réclament l’allégement des conditions d’accès au Maroc et surtout la fin du test PCR pour les arrivées par voie...

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source d’énergie écologique par...

Qui est Sarah Knafo, la juive marocaine, très proche d’Eric Zemmour ?

S’il est un personnage qui suit partout le journaliste et écrivain Eric Zemmour, qui a confirmé son “envie” de se porter candidat à la présidentielle de 2022, c’est bien Sarah Knafo, sa conseillère de l’ombre, son bras droit et sa future directrice de...

Le Maroc veut attirer une allocation de 1,2 milliard de dollars du FMI

Le Maroc peut prétendre à 1,2 milliard de dollars, soit plus de 10 MMDH dans une opération du Fonds Monétaire International (FMI). L’institution annonce l’émission de 650 milliards de dollars de Droit de Tirage Spécial (DTS) puisés de ses réserves. De quoi...