Lettre incendiaire d’un Marocain à Emmanuel Macron

14 septembre 2022 - 10h20 - France - Ecrit par : G.A

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, Younes Maamar, ancien directeur de l’ONE (Office national de l’électricité au Maroc), a fait part de sa colère en raison des mauvais traitements infligés à sa mère par la police aux frontières françaises.

Hennou Allali Maamar est l’une des premières femmes médecins du Maroc. Elle fait partie de ces nombreux Marocains qui après leur formation, sont rentrés chez eux servir leur pays. « Aujourd’hui, cette dame de 80 ans a été refoulée par la police des frontières de Montpellier », a souligné l’ancien président ONE dans sa lettre.

À lire : La France humilie des anciens ministres marocains

Sans certificat d’hébergement, Hennou Allali Maamar a été refoulée, sauf que ce « document superflu » ne lui a « jamais été réclamé au cours des innombrables voyages en France ». Malgré cela, « l’officier de police décida de mettre sa menace à exécution », déplore Younes Maamar. Il précise ne pas comprendre cet acharnement avec lequel les policiers ont tenu à refouler sa mère, sans aucune considération pour son âge et sans tenir compte de ses nombreux voyages en France.

À lire : Appel aux consulats de France à restituer les frais engagés pour visas non attribués

Depuis que Paris a décidé de rendre plus difficiles les conditions d’obtention des visas pour les Marocains, ce genre de situation devient fréquent. Plusieurs associations et personnalités avaient d’ailleurs appelé les autorités marocaines à gérer au mieux ce dossier afin d’éviter aux citoyens marocains les désagréments et humiliations subis.

À lire : Appel aux consulats de France à restituer les frais engagés pour visas non attribués

« Je suis un fils et il s’agit de ma mère. Mais à y voir de plus près, il s’agit d’une posture de plus en plus systématique qui tente de prendre les citoyens marocains en otage d’un pressing qui les dépasse. Sans doute, les procédures administratives ont été suivies à la règle. Mais ce qui est peut-être regrettable, c’est qu’à vouloir faire du zèle pour appliquer des alinéas machins, c’est qu’à brider la capacité de jugement ou pire encore c’est qu’à laisser le champ libre à un zèle partial ou imbécile, alors on effrite peu à peu les ponts qui nous lient », a-t-il déclaré.

À lire : Refus de visas français : le parlement appelle le gouvernement à sévir

Pour lui, il n’était pas question de se taire sur cette humiliation de plus qui compromet gravement les rapports de bon voisinage entre le Maroc et la France. « J’avais par pudeur mais aussi par honte je l’avoue, pensé taire cet incident. Mais regardez cette dame, noble et droite dans ses bottes marocaines. La honte si elle est, doit être ailleurs », a-t-il conclu.

Sujets associés : France - Montpellier - Visa - Plainte

Aller plus loin

La France humilie des anciens ministres marocains

Les restrictions d’octroi de visas français concernent aussi les anciens ministres, fonctionnaires et hommes d’affaires marocains et autres.

Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

La France joue désormais la fermeté face au Maroc, l’Algérie et la Tunisie qui ne permettent pas le retour de leurs ressortissants expulsés. Le ministre Gérald Darmanin affirme...

La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

L’ambassade de France au Maroc “refuse” d’octroyer des visas aux transporteurs internationaux marocains. De quoi en rajouter aux difficultés actuelles des professionnels dont le...

Visas pour la France pour les Marocains : la situation se débloque

Lors de son passage au Maroc, M’jid El Guerrab, député français sortant de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger, a assuré que les difficultés entravant la procédure...

Ces articles devraient vous intéresser :