Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

3 août 2022 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain.

Nessie pourrait-elle être un plésiosaure d’eau douce ? C’est la question que posent bon nombre de scientifiques y compris scientifiques de l’Université de Bath et de l’Université de Portsmouth au Royaume-Uni, et de l’Université Hassan II au Maroc ont récemment découvert des plésiosaures appelés leptocleididae dans le désert du Sahara. Répondant aux préoccupations de Motherboard sur le sujet, Dr Nick Longrich, l’un des auteurs de la découverte éclaire : « L’existence de plésiosaures d’eau douce supprime un obstacle majeur : une lignée marine pourrait-elle survivre dans un loch d’eau douce ? Oui ! Mais vous avez encore tous ces autres obstacles à lever ».

À lire : L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Le scientifique évoque l’un des principaux obstacles : la taille du Loch Ness lui-même. Selon lui, il est peu probable qu’une population de plésiosaures puisse survivre dans un si petit lac. « C’est 22 miles carrés de superficie. Le seul lac avec un mammifère marin aujourd’hui est le lac Baïkal, qui abrite le phoque du Baïkal. C’est 12 000 miles carrés, plus de 500 fois plus grand que le Loch Ness. Vous avez juste besoin d’une grande surface pour contenir une population viable d’animaux aussi gros qu’un plésiosaure. Et le Loch Ness ne pouvait probablement pas contenir plus de quelques plésiosaures » ; explique-t-il.

À lire : Découverte de fossiles d’auroch et de rhinocéros au Sahara

Nick Longrich indique par ailleurs que l’équipe de recherche ne sait vraiment pourquoi les plésiosaures se trouvaient en eau douce. « Les paléontologues les appellent souvent des ‘reptiles marins’, suggérant qu’ils n’ont vécu que dans la mer, mais beaucoup de lignées marines ont fini par envahir les eaux douces », ajoute-t-il. D’autres chercheurs comme le paléontologue David Martill expriment, eux aussi, leur étonnement : « Ce qui m’étonne, c’est que l’ancienne rivière marocaine contenait tant de carnivores vivant tous côte à côte. Ce n’était pas un endroit où aller nager ». L’existence de Nessie reste à prouver.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Recherche - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions...

Découverte au Maroc d’un fossile d’esturgeon vieux de 66 millions d’années

Le professeur David Martill de l’Université de Portsmouth (Angleterre) en collaboration avec des chercheurs locaux a découvert le fossile d’un esturgeon, vieux de 66 millions...

Découverte de fossiles d’auroch et de rhinocéros au Sahara

Les fossiles d’un auroch (« Bos primigenius ») et d’un rhinocéros blanc (« Ceratotherium simum »), vivant entre 57 000 et 100 000 ans, ont été découverts au Sahara. Ils vont...

Les origines de la météorite martienne « Black Beauty » découverte au Maroc

En Australie, une équipe internationale pilotée par l’Université Curtin a réussi à découvrir le site d’éjection de la météorite martienne « Black Beauty » retrouvée au Maroc en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Nouvelle découverte de fossiles de vers marins « géants » au Maroc

Des chercheurs de l’Université Complutense de Madrid (UCM) et de l’Institut des géosciences (IGEO) ont découvert deux vers marins de l’ère paléozoïque, il y a 455 millions d’années, sur le site marocain de Tafilalt Biota. Ils correspondent au nouveau...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.