Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

3 août 2022 - 08h00 - Ecrit par : S.A

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain.

Nessie pourrait-elle être un plésiosaure d’eau douce ? C’est la question que posent bon nombre de scientifiques y compris scientifiques de l’Université de Bath et de l’Université de Portsmouth au Royaume-Uni, et de l’Université Hassan II au Maroc ont récemment découvert des plésiosaures appelés leptocleididae dans le désert du Sahara. Répondant aux préoccupations de Motherboard sur le sujet, Dr Nick Longrich, l’un des auteurs de la découverte éclaire : « L’existence de plésiosaures d’eau douce supprime un obstacle majeur : une lignée marine pourrait-elle survivre dans un loch d’eau douce ? Oui ! Mais vous avez encore tous ces autres obstacles à lever ».

À lire : L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Le scientifique évoque l’un des principaux obstacles : la taille du Loch Ness lui-même. Selon lui, il est peu probable qu’une population de plésiosaures puisse survivre dans un si petit lac. « C’est 22 miles carrés de superficie. Le seul lac avec un mammifère marin aujourd’hui est le lac Baïkal, qui abrite le phoque du Baïkal. C’est 12 000 miles carrés, plus de 500 fois plus grand que le Loch Ness. Vous avez juste besoin d’une grande surface pour contenir une population viable d’animaux aussi gros qu’un plésiosaure. Et le Loch Ness ne pouvait probablement pas contenir plus de quelques plésiosaures » ; explique-t-il.

À lire : Découverte de fossiles d’auroch et de rhinocéros au Sahara

Nick Longrich indique par ailleurs que l’équipe de recherche ne sait vraiment pourquoi les plésiosaures se trouvaient en eau douce. « Les paléontologues les appellent souvent des ‘reptiles marins’, suggérant qu’ils n’ont vécu que dans la mer, mais beaucoup de lignées marines ont fini par envahir les eaux douces », ajoute-t-il. D’autres chercheurs comme le paléontologue David Martill expriment, eux aussi, leur étonnement : « Ce qui m’étonne, c’est que l’ancienne rivière marocaine contenait tant de carnivores vivant tous côte à côte. Ce n’était pas un endroit où aller nager ». L’existence de Nessie reste à prouver.

Tags : Sahara Marocain - Recherche

Aller plus loin

Trois nouvelles espèces de dinosaures volants découvertes au Maroc

Les restes de trois espèces de ptérosaures inconnues jusqu’à présent de la science, ont été découverts par une équipe internationale de chercheurs opérant dans le sud-est du...

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années...

Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Des chercheurs espagnols ont découvert des restes d’une espèce rare et disparue de carnivores, semblables aux lions, après avoir réalisé une fouille sur le site de Guefaït-4, dans...

Découverte de fossiles d’auroch et de rhinocéros au Sahara

Les fossiles d’un auroch (« Bos primigenius ») et d’un rhinocéros blanc (« Ceratotherium simum »), vivant entre 57 000 et 100 000 ans, ont été découverts au Sahara. Ils vont...

Nous vous recommandons

Israël déconseille de voyager au Maroc

Israël déconseille à ses ressortissants de voyager au Maroc, qui est en passe d’être classé sur la liste des pays rouges — niveau d’alerte le plus élevé en ces temps de Covid-19.

Sahara : l’Allemagne se rapproche de la position du Maroc

L’Allemagne estime que la proposition d’autonomie est une contribution importante de la part du Maroc pour résoudre le différend autour du Sahara.

Maroc : construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel

Face à l’incertitude entourant le renouvellement du contrat du gazoduc Maghreb-Europe (GME), le Maroc s’active pour la construction d’une station de transformation du gaz liquéfié en gaz naturel. Dans ce sens, le ministère de la Transition énergétique et...

Fès : nouveaux tarifs pour les petits taxis

A Fès, le tarif des trajets courts en petits taxis est en hausse. Il faut débourser désormais 6 dirhams au lieu de 4 dirhams auparavant.

Bruxelles : des Marocains agressent le rappeur Koba LaD

Le rappeur français Koba LaD, qui donnait un showcase au Mirano, a échappé à une agression de jeunes Bruxellois qui lui reprochaient des propos injurieux envers les Marocains tenus il y a près de trois...

Ce qui a fait tomber le chirurgien Hassan Tazi

L’affaire du célèbre chirurgien esthétique casablancais Hassan Tazi, en détention provisoire pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, livre peu à peu ses secrets. Elle a été révélée grâce à un...

Aubenas : une famille marocaine menacée d’expulsion

Sous le coup d’une expulsion, une famille marocaine reçoit le soutien des Albenassiens. Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) a organisé samedi 25 septembre un rassemblement auquel ont participé une quarantaine de...

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,04 % face à l’euro et de 1 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 17 au 23 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le Maroc veut attirer une allocation de 1,2 milliard de dollars du FMI

Le Maroc peut prétendre à 1,2 milliard de dollars, soit plus de 10 MMDH dans une opération du Fonds Monétaire International (FMI). L’institution annonce l’émission de 650 milliards de dollars de Droit de Tirage Spécial (DTS) puisés de ses réserves. De quoi...

MRE : l’Opération Marhaba 2022 sera « exceptionnelle »

L’afflux important de passagers sur les premiers ferries en direction du Maroc depuis les ports espagnols laisse présager d’une Opération Marhabaexceptionnelle cet été, après deux ans de fermeture des frontières...