Lutte contre le crime : du matériel haut de gamme pour la Gendarmerie marocaine

21 octobre 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Gendarmerie royale a réceptionné quatre patrouilleurs haute performance 52 Fearless Super Interceptor, du constructeur naval américain Metal Shark. De quoi renforcer sa lutte contre le crime en milieu maritime.

La flotte du Groupement maritime de la Gendarmerie royale s’agrandit avec la réception de quatre nouveaux patrouilleurs haute performance 52 Fearless Super Interceptor, produits par le constrcteur américain Metal Shark, fait savoir le forum spécialisé en affaires militaires FAR-Maroc dans des posts sur ses pages Facebook et X (ex-Twitter). La Gendarmerie royale dispose déjà d’un modèle du 52 Fearless Super Interceptor. La Marine royale avait également acquis 10 de ces appareils dans le cadre de la coopération militaire entre le Maroc et les États-Unis, indique la même source.

À lire : Du nouveau pour le patrouilleur marocain construit en Espagne

Développé en réponse à la demande croissante des opérateurs militaires pour des navires d’interdiction plus grands et plus rapides, le 52 Fearless Super Interceptor offre une plus grande portée et une meilleure tenue en mer. Ce patrouilleur de très haute performance est capable de naviguer en haute mer. Le navire représente une très forte avancée tout en bénéficiant d’un plan de roulement largement éprouvé et de plus d’une décennie de lignées de bateaux parents. Il peut atteindre des vitesses de pointe de l’ordre de 70 nœuds et peut maintenir une vitesse de croisière de 50 nœuds pendant plus de 12 heures.

À lire :Le patrouilleur Navantia bientôt livré au Maroc

Plate-forme configurable conçue pour des missions allant de la lutte contre les stupéfiants à la protection des zones économiques exclusives, en passant par d’autres activités d’application de la loi en mer, le 52 Fearless Super Interceptor est disponible dans de multiples configurations préconçues avec diverses options de propulsion, d’aménagement et d’équipement, précise le site nauticexpo.fr, ajoutant qu’il est une version hautement optimisée de la plateforme haute performance Fearless de Metal Shark, utilisant le plan de roulement éprouvé Stepped Vee, Ventilated Tunnel (SVVT) conçu par l’architecte naval Michael Peters.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Maritime - Gendarmerie Royale

Aller plus loin

El Jadida : le corps d’une femme carbonisé met en alerte les gendarmes

Suite à la découverte du corps d’une femme complètement carbonisé dans un douar de la commune d’El Haouzia, relevant de la province d’El Jadida, la gendarmerie royale déploie de...

Melilla : Emin et Pisly, premières victimes des patrouilleurs marocains ?

Les parents d’Emin et de Pisly, deux jeunes de Melilla qui auraient été tués par la Marine royale marocaine le 27 octobre 2013 alors qu’ils pêchaient dans les eaux marocaines...

Espagne : le PP demande d’accélérer la construction du patrouilleur du Maroc

Les élus du Parti populaire (PP) siégeant au conseil municipal de Cadix vont présenter vendredi lors d’une session plénière une proposition visant à demander au gouvernement...

Le Maroc déploie des vedettes Fearless pour sécuriser le littoral

Le Maroc se donne les moyens pour mieux renforcer la surveillance du littoral, mais aussi lutter contre le crime en milieu maritime. Le royaume a réceptionné des vedettes Super...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.