Ça se complique pour le maire de Marrakech

28 mars 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les choses se compliquent pour le maire de Marrakech, Larbi Belcaid et son adjoint Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le cadre de la COP 22. À l’audience du 26 mars dernier, la chambre criminelle de la Cour d’appel de la ville ocre a décidé de reporter le procès et de convoquer toutes parties concernées.

Lors du procès devant la chambre criminelle de la Cour d’appel de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, maire du PJD n’a plus été entendu. Il a été demandé à la police judiciaire de Casablanca chargée de l’enquête sur la « dilapidation des deniers publics » de délivrer une convocation à toutes les parties concernées, dont Youssef Benslimane, adjoint du maire. Aussi, a-t-il été décidé du report du procès au 30 avril prochain. Les nouvelles parties impliquées dans cette affaire pourraient faire de nouvelles révélations qui éclabousseraient le maire et son adjoint.

Larbi Belcaid et son premier vice-président, Younes Benslimane sont accusés d’avoir distrait les deniers publics et signé des contrats de gré à gré d’une valeur de 280 millions de DH sans en avoir la qualité, dans le cadre de l’organisation de la 22ᵉ Conférence des Parties (COP 22) dans la ville ocre en 2016. Ils sont poursuivis pour « dilapidation de fonds publics mis sous leur responsabilité de par la nature de leur fonction » et l’«  exercice d’une fonction réglementée sans remplir les conditions nécessaires ». Un chef d’accusation supplémentaire est retenu contre Younes Benslimane, l’adjoint du maire. Il s’agit de « détournement de fonds publics ».

Une plainte de l’Association marocaine de défense des droits de l’Homme (ADMH) est à l’origine de l’éclatement de cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Procès - Larbi Belcaid

Aller plus loin

Report du procès du maire de Marrakech, poursuivi pour dilapidation de deniers publics

Le procès du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane a été reporté une nouvelle fois ce vendredi par la Chambre criminelle près la cour...

Le maire de Marrakech et son adjoint dans de sales draps

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics, le maire de Marrakech et son adjoint ont été entendus par le juge d’instruction près de la cour d’appel de la ville ocre. Les...

La date d’ouverture du procès du maire de Marrakech connue

La Cour d’appel de Marrakech a fixé au 26 mars la date d’ouverture du procès de Larbi Belcaid, maire de la ville et de son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour...

De nouvelles charges retenues contre l’ex-maire de Marrakech et son adjoint

La justice a alourdi les charges contre l’ex-maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour dilapidation de deniers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.