Larbi Belcaid absent à la reprise de son procès

16 septembre 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le cadre de la COP 22, le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, ne se sont pas présentés mercredi 15 septembre au tribunal. En conséquence, la chambre de première instance de la cour d’appel de la ville ocre a reporté le procès au 13 octobre.

Le maire Mohamed Larbi Belcaïd, son premier adjoint Younes Benslimane et le représentant judiciaire des collectivités territoriales ont brillé par leur absence à la cinquième séance de leur procès, rapporte Barlamane. Seul Abdelilah Tatouch, président du conseil national de l’Association marocaine de défense des droits de l’Homme était présent à l’audience en tant que partie civile. Le tribunal a donc reporté le procès au 13 octobre, afin de convoquer les autres parties liées à ce procès.

À lire : Report du procès du maire de Marrakech, poursuivi pour dilapidation de deniers publics

Le maire du PJD et son premier vice-président sont accusés d’avoir distrait les deniers publics et signé des contrats de gré à gré d’une valeur de 280 millions de DH sans en avoir la qualité, dans le cadre de l’organisation de la 22ᵉ Conférence des Parties (COP 22) dans la ville ocre en 2016. Ils sont poursuivis pour « dilapidation de fonds publics mis sous leur responsabilité de par la nature de leur fonction » et l’«  exercice d’une fonction réglementée sans remplir les conditions nécessaires ». Un chef d’accusation supplémentaire est retenu contre Younes Benslimane, l’adjoint du maire. Il s’agit de « détournement de fonds publics ».

À lire : Ça se complique pour le maire de Marrakech

Une plainte de l’Association marocaine de défense des droits de l’Homme (ADMH) est à l’origine de l’éclatement de cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Procès

Aller plus loin

Report du procès du maire de Marrakech, poursuivi pour dilapidation de deniers publics

Le procès du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane a été reporté une nouvelle fois ce vendredi par la Chambre criminelle près la cour...

La gestion du maire de Marrakech sévèrement critiquée par le gouverneur de Marrakech-Safi

La ville de Marrakech est passée du statut de pôle touristique incontournable, à celui de dépotoir d’ordures, sous le mandat de Mohamed Larbi Belcaid. Le maire, issue du Parti...

Poursuivi par la justice, l’ancien maire de Marrakech blanchi

Mohamed Larbi Belkaid, ex-maire de Marrakech, poursuivi dans une affaire de dilapidation de deniers publics et de blanchiment d’argent, a été finalement acquitté par la justice.

Maire de Marrakech : voilà ce qu’a décidé la Cour d’appel

Le tribunal des crimes financiers de Marrakech a fixé au 14 octobre la prochaine audience du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane. Les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...