La gestion du maire de Marrakech sévèrement critiquée par le gouverneur de Marrakech-Safi

10 février 2020 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La ville de Marrakech est passée du statut de pôle touristique incontournable, à celui de dépotoir d’ordures, sous le mandat de Mohamed Larbi Belcaid. Le maire, issue du Parti de la justice et du développement, selon Karim Qassi Lahlou, wali de la région Marrakech-Safi, a échoué dans sa mission de maintenir propre la ville ocre.

Entre autres réprimandes adressées par le Wali au maire de Marrakech, il y a le manque de fermeté dans la prise de décisions vis-à-vis des trois sociétés chargées de la gestion de l’hygiène de la ville. Une largesse qui fait que Marrakech a perdu de sa notoriété en termes d’hygiène et de salubrité. Mécontent de cette poubelle à ciel ouvert qu’est devenue la cité ocre, Karim Qassi Lahlou a envoyé une correspondance réprimandant Mohamed Larbi Belcaid, chef du conseil communal de Marrakech, rapporte barlamane.com

Le Wali, dans sa correspondance, a attiré l’attention du maire sur la détérioration avancée de l’image de la ville, tout en indiquant que les déchets ménagers s’accumulent et que les poubelles sont en mauvais état. Il a également signalé la malpropreté des poubelles, dont la mauvaise odeur affecte les citoyens qui s’en plaignent. Le gouverneur ira plus loin dans sa correspondance en relevant l’incapacité du conseil communal à remplir pleinement ses missions.

Plusieurs citoyens de divers quartiers de Marrakech ont, quant à eux, selon la même source, dénoncé la gestion du maire, et ont protesté contre son laxisme dans l’application de la loi envers les entreprises chargées de gérer le secteur de l’hygiène urbaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Environnement - Plainte

Aller plus loin

Larbi Belcaid absent à la reprise de son procès

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le cadre de la COP 22, le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint,...

Maroc : vers une faillite imminente des villes du Nord

Plusieurs communes du Nord du Maroc, ayant à leur tête des militants du PJD, font face à une situation économique difficile qui pourrait les conduire inéluctablement à la ruine.

Maroc : comparution des présidents de communes devant la justice

Ils sont trois présidents de communes à comparaître devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat pour leur implication dans...

Le maire de Marrakech au tribunal pour dilapidation de deniers publics

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré, le maire de Marrakech, Larbi Belcaid, et son adjoint, Younès Benslimane, comparaîtront...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Mondial 2030 : les Marocains contraints de se mettre au tri sélectif

Le Maroc va mobiliser près de 6 milliards de dirhams pour la mise en œuvre du projet de tri des déchets dans les six villes devant accueillir les matchs de la coupe du monde 2030 qu’il co-organise avec l’Espagne et le Portugal.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...