Le maire de Marrakech au tribunal pour dilapidation de deniers publics

20 février 2020 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré, le maire de Marrakech, Larbi Belcaid, et son adjoint, Younès Benslimane, comparaîtront devant la justice, respectivement les 11 et 12 mars 2020. Ainsi en a décidé le juge d’instruction de la 3ᵉ Chambre consacrée aux crimes financiers à la Cour d’appel de la ville ocre.

La visite du chef du gouvernement (PJD également), Saâdeddine El Othmani, et du ministre d’État en charge des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, aux deux mis en cause la semaine dernière, n’aura servi à rien, au regard de la complexité du dossier, fait remarquer Al Massae.

Il est reproché aux deux autorités municipales d’avoir distrait les deniers publics et signé des contrats de gré à gré sans en avoir la qualité, violant ainsi les dispositions des articles 381 et 241 du code pénal. Selon des sources proches du dossier, les mis en cause avaient octroyé des marchés publics douteux d’une valeur de 280 millions de DH dans le cadre de l’organisation de la 22ᵉ Conférence des Parties (COP 22) à Marrakech.

Suite à l’éclatement de cette affaire, Larbi Belcaid et son adjoint ont été déférés devant le juge d’instruction par le procureur du roi près le tribunal en charge des crimes financiers, lundi 27 janvier dernier. 70 entrepreneurs et responsables au conseil communal sont également poursuivis dans cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Larbi Belcaid

Aller plus loin

Maroc : comparution des présidents de communes devant la justice

Ils sont trois présidents de communes à comparaître devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat pour leur implication dans...

Le maire de Marrakech accusé de gaspiller l’argent public

Le Maire de Marrakech aurait la folie des grandeurs. Certains de ses administrés lui reprochent les dépenses exorbitantes, alors qu’il les fustigeait quand il était dans...

La date d’ouverture du procès du maire de Marrakech connue

La Cour d’appel de Marrakech a fixé au 26 mars la date d’ouverture du procès de Larbi Belcaid, maire de la ville et de son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour...

Meknès : quatre fonctionnaires en prison pour dilapidation de deniers publics

Quatre fonctionnaires accusés de malversations financières à Meknès, ont été condamnés mardi par la cour d’appel de la ville à un an de prison dont 4 mois avec sursis.

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.