De nouvelles charges retenues contre l’ex-maire de Marrakech et son adjoint

3 juin 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La justice a alourdi les charges contre l’ex-maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour dilapidation de deniers publics, ajoutant des accusations de blanchiment d’argent aux faits qui leur sont reprochés.

Mohamed Larbi Belcaid et Younes Benslimane ont vu les charges retenues contre eux allonger. Le procureur du roi a décidé de les poursuivre pour « blanchiment d’argent ». Une première audience a eu lieu la semaine dernière, au cours de laquelle le tribunal, en se fondant sur un rapport de la brigade régionale de la police judiciaire dans le contexte d’une plainte d’une organisation de défense des droits humains contre l’ex-maire et son adjoint concernant les accords d’hébergement à Marrakech lors de la COP22, a décidé de retarder l’affaire pour accorder un délai à la défense à sa demande, a déclaré au journal Al-Omk une source proche du dossier. Une autre audience est par conséquent prévue le 23 juin.

À lire : Énième report du procès de l’ex-maire de Marrakech

Larbi Belcaid et son premier vice-président, Younes Benslimane, sont accusés d’avoir signé des contrats de gré à gré d’une valeur de 280 millions de DH sans en avoir la qualité, dans le cadre de l’organisation de la 22ᵉ Conférence des Parties (COP 22) dans la ville ocre en 2016. Ils sont poursuivis pour « dilapidation de fonds publics mis sous leur responsabilité de par la nature de leur fonction », « exercice d’une fonction réglementée sans remplir les conditions nécessaires » et « détournement de fonds publics ». Une plainte de l’Association marocaine de défense des droits de l’Homme (ADMH) est à l’origine de l’éclatement de cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Blanchiment d’argent - Larbi Belcaid

Aller plus loin

Larbi Belcaid absent à la reprise de son procès

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le cadre de la COP 22, le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint,...

Le maire de Marrakech doit justifier la "disparition" de 280 millions de dirhams

Les lourdes charges qui pèsent sur le maire de Marrakech, Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, pourraient leur valoir le retrait du passeport et l’interdiction de...

Énième report du procès de l’ex-maire de Marrakech

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Marrakech a décidé de reporter au 17 mars le procès de l’ancien maire islamiste de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, poursuivi, avec...

Poursuivi par la justice, l’ancien maire de Marrakech blanchi

Mohamed Larbi Belkaid, ex-maire de Marrakech, poursuivi dans une affaire de dilapidation de deniers publics et de blanchiment d’argent, a été finalement acquitté par la justice.

Ces articles devraient vous intéresser :

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.