Énième report du procès de l’ex-maire de Marrakech

26 février 2022 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Marrakech a décidé de reporter au 17 mars le procès de l’ancien maire islamiste de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, poursuivi, avec un de ses adjoints, pour dilapidation de deniers publics.

Ce énième report est intervenu après une demande de la défense de faire comparaitre l’ancien wali de Marrakech, Abdelfattah Bjioui. Ce dernier serait, selon les accusés, celui qui a demandé au Conseil de la ville que présidait l’ancien maire PJDiste de conclure des marchés de gré à gré dans le cadre des préparatifs de l’évènement, rapportent Al Ahdath Al Maghribia.

A lire : Larbi Belcaid absent à la reprise de son procès

Une fuite en avant selon les représentants du parquet et de la partie civile, qui ont rejeté cette demande, arguant qu’une correspondance officielle où la mairie est appelée à s’activer pour achever des chantiers qui ont pris du retard ne suffit pas pour être impliqué dans une malversation. En attendant de trancher ce désaccord entre les deux parties, la cour a décidé de reporter le procès au 17 mars prochain.

Pour rappel, les dysfonctionnements ont été relevés dans des marchés publics en lien avec l’organisation de la COP22 à Marrakech. Des contrats ont été signés de gré à gré par les deux responsables en violation des lois en vigueur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Droits et Justice - Corruption

Aller plus loin

Nouveau report du procès de l’ex-maire de Marrakech

Le procès du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour dilapidation de deniers publics, a été une fois de plus...

Report du procès du maire de Marrakech, poursuivi pour dilapidation de deniers publics

Le procès du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane a été reporté une nouvelle fois ce vendredi par la Chambre criminelle près la cour...

De nouvelles charges retenues contre l’ex-maire de Marrakech et son adjoint

La justice a alourdi les charges contre l’ex-maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour dilapidation de deniers...

La date d’ouverture du procès du maire de Marrakech connue

La Cour d’appel de Marrakech a fixé au 26 mars la date d’ouverture du procès de Larbi Belcaid, maire de la ville et de son adjoint, Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.