Maire de Marrakech : voilà ce qu’a décidé la Cour d’appel

7 octobre 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le tribunal des crimes financiers de Marrakech a fixé au 14 octobre la prochaine audience du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane. Les deux hommes sont poursuivis pour le détournement de 280 millions de dirhams, une somme initialement dédiée aux marchés négociés de la Cop22.

Les deux mis en examen avaient comparu en audience préliminaire au mois de mars dernier devant le juge d’instruction près la Cour d’appel. Était présent à l’audience, en tant que plaignant, le secrétaire régional de l’Association marocaine de défense des droits de l’homme.

Les deux responsables sont accusés d’avoir validé en 2016 près de 50 marchés publics d’une valeur de 300 millions de dirhams, en marge de la Cop22. Les sociétés soumissionnaires à un marché public avaient été surprises de l’annulation de ce dernier sous le motif de "changement radical des données économiques et techniques des services", avait mentionné le secrétaire général dans sa plainte.

Pendant ce temps, l’adjoint du maire était en pleine négociation avec une entreprise qui n’avait pas répondu à l’appel d’offres. L’offre de cette dernière, d’une valeur de 3,57 millions de dirhams, avait finalement été retenue. Or, le montant initial, avancé par la mairie, était de 4,13 millions de dirhams.

Sujets associés : Marrakech - Fraude - COP22 - Larbi Belcaid

Aller plus loin

Le maire de Marrakech et son adjoint dans de sales draps

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics, le maire de Marrakech et son adjoint ont été entendus par le juge d’instruction près de la cour d’appel de la ville ocre. Les...

Larbi Belcaid absent à la reprise de son procès

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le cadre de la COP 22, le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint,...

Report du procès du maire de Marrakech, poursuivi pour dilapidation de deniers publics

Le procès du maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane a été reporté une nouvelle fois ce vendredi par la Chambre criminelle près la cour...

Le maire de Marrakech doit justifier la "disparition" de 280 millions de dirhams

Les lourdes charges qui pèsent sur le maire de Marrakech, Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, pourraient leur valoir le retrait du passeport et l’interdiction de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.