Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

20 février 2023 - 12h10 - Monde - Ecrit par : A.P

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Pour les professionnels britanniques, le Maroc et l’Espagne, considérés comme les principaux fournisseurs de tomates dans le pays, sont à l’origine de la pénurie de ce produit sur le marché de légumes. Le site web « Fruitnet », spécialisé dans le domaine agricole, fait état de difficultés d’approvisionnement en tomates marocaines par le Royaume-Uni et des craintes d’une pénurie nationale soulevée par des importateurs et des citoyens. Ces derniers ont partagé sur les réseaux sociaux des photos d’étagères de tomates vides dans de nombreux supermarchés, indique le site.

« La disponibilité de notre gamme de tomates a été considérablement affectée par des conditions météorologiques défavorables au Maroc et en Espagne. La pénurie actuelle devrait s’améliorer d’ici quelques semaines », explique-t-on sur les réseaux sociaux. Pour certains internautes, les agriculteurs et les fournisseurs marocains « ont dû faire face à des températures froides, de fortes pluies, d’inondations et de ferries annulés durant trois à quatre semaines, ce qui a gravement affecté le volume des importations de légumes atteignant le Royaume-Uni ».

À lire : Royaume-Uni : le Maroc, 2ᵉ fournisseur de tomates devant l’Espagne

Pour d’autres, la pénurie actuelle de tomates au Royaume-Uni est due à la hausse des coûts énergétiques, car, estiment-ils, « les producteurs de tomates ont du mal à chauffer leurs serres à cause du coût ». « Les prix de gros de l’essence affectent tous les producteurs, et la disponibilité des tomates est un problème mondial », précise pour sa part Julie Woolley, la porte-parole de la British Tomato Growers Association. Pour Phillip Morley, horticulteur, « la hausse des coûts du carburant a maintenant entraîné une hausse des coûts de transport ».

Ces problèmes n’affectent pas que les producteurs de tomates, mais tous les producteurs de fruits et légumes du Royaume-Uni, assure l’Union nationale des agriculteurs. Le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et le Royaume-Uni a augmenté d’environ 50 %, passant de 15,3 milliards de dirhams en 2019 à 22,9 milliards de dirhams en 2022, selon un communiqué publié lors de la deuxième session du Conseil de partenariat maroco-britannique, tenue jeudi dernier.

Sujets associés : Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Flambée des prix des tomates au Maroc : comprendre les causes

Confrontés depuis plusieurs mois au retour de l’inflation, les Marocains font face désormais à une hausse des prix des tomates, un produit indispensable à la table marocaine....

Royaume-Uni : le Maroc, 2ᵉ fournisseur de tomates devant l’Espagne

En 2021, le Maroc a dépassé l’Espagne et est devenu le deuxième fournisseur de tomates du Royaume-Uni. Une première.

Le Maroc contraint de restreindre ses exportations de tomates

Le Maroc se voit contraint de restreindre ses exportations de tomates en raison des prix intérieurs élevés. Les tomates cerise ne sont pas concernées par les restrictions.

Les supermarchés britanniques affectés par la pénurie de tomates marocaines

Les principaux supermarchés britanniques comme Tesco, Aldi, Asda et Morrisons ont limité la quantité de tomates et autres légumes que les clients peuvent acheter en raison de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À fin mai dernier, le pays a dépensé 15,8 MMDH pour son approvisionnement en...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.