Mariage du prince de Brunei : des princesses saoudiennes en caftan marocain

15 janvier 2024 - 12h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Vêtues d’un caftan marocain, des princesses saoudiennes en ont mis plein la vue aux invités au mariage du prince Abdul Mateen, fils du sultan du Brunei, célébré en grande pompe pendant dix jours (du 7 au 16 janvier).

Le caftan marocain à l’honneur lors de la célébration du mariage du prince Abdul Mateen, fils du sultan du Brunei, à laquelle étaient conviées 5 000 personnes. Parmi elles, figurent de nombreux dirigeants et têtes couronnées. À l’occasion, la princesse Munira bint Muhammad Al Thaniyan, épouse du prince Mamdouh bin Abdulrahman bin Saud bin Abdulaziz Al Saud, portait un caftan marocain de couleur verte. Accompagnée de son époux Ahmed bin Hamad Al Hamad, la princesse Al Hanouf bint Mamdouh Al Saud, s’est affichée dans un sublime caftan marocain blanc.

À lire :Hilary Clinton, sublime dans un caftan marocain (vidéo)

Abdul Mateen, 32 ans, s’est marié avec Yang Mulia Anisha Rosnah, roturière de 29 ans et petite-fille de l’un des conseillers du sultan. Le prince de Brunei, est apparu lors d’une cérémonie vêtu des vêtements traditionnels de son pays aux côtés de son épouse. Des photos de ce mariage royal ont été publiés sur les réseaux sociaux. Abdul Mateen est considéré comme le célibataire le plus célèbre prince d’Asie et fils du sultan de Brunei.

Sujets associés : Caftan marocain - Arabie saoudite - Brunei - Mariage

Aller plus loin

Le caftan marocain à l’honneur à Montpellier

Le caftan marocain sera à l’honneur lors d’une grande soirée de haute couture dénommée « Caftan sans frontière », prévue le 19 novembre à 18h à Montpellier.

Polémique autour de la princesse Al Hanouf et l’origine du caftan marocain

La princesse saoudienne Al Hanouf Bint Mamdouh bin Abdul Al Saud se retrouve au cœur d’une polémique après avoir déclaré que le caftan marocain appartient à l’héritage hijazi.

Ana De Armas éblouissante dans une robe inspirée du caftan marocain

L’actrice cubano-espagnole Ana De Armas a fait une apparition remarquée lors de la 48ᵉ édition du Festival du film américain de Deauville qui s’est tenu du 2 au 10 septembre en...

Italie : le caftan marocain célébré au Milan Fashion Week

Connue pour son engagement en faveur de la promotion du caftan marocain, la créatrice marocaine Fatima-Zahra Al-Filali Al-Idrisi a représenté le royaume lors de la Fashion Week...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge d’autoriser ce type de mariage « par décision motivée précisant l’intérêt...