Recherche

Maroc : les abattoirs sans contrôle vétérinaire

© Copyright : DR

10 juillet 2019 - 11h40 - Société

Une décision de l’Office national de Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a suspendu toutes les opérations de contrôle vétérinaire des abattoirs au Maroc, pour absence de conformité aux normes et aux conditions sanitaires requises. A ce jour, aucune mesure n’a été entreprise par le Gouvernement.

Un grand risque plane sur la viande distribuée aux consommateurs par les abattoirs, à travers le pays. Depuis quelques jours, celle qui est consommée ne subit aucun contrôle vétérinaire, ce qui ouvre la voie à d’éventuelles contaminations et à la possibilité d’exposer les consommateurs à des maladies très graves.

Dans un précédent rapport, le Haut-commissariat au Plan (HCP), qui avait exhorté le Gouvernement à réagir rapidement, avait sonné l’alerte sur l’absence des normes d’hygiène dans les abattoirs. Dans leur majorité, ils ne respectent pas les mesures et les standards nécessaires.

Le non-respect des normes et des standards sanitaires signifie l’exposition de millions de consommateurs à des maladies infectieuses. En dépit des circulaires émises, le Gouvernement, notamment, le Ministère de l’Intérieur, n’a pris aucune initiative pour lutter contre l’abattage clandestin, encore moins pour instaurer une politique nationale contre ce fléau.

Le médecin vétérinaire, Bouazza El Kharrat, également Président de l’Association marocaine pour la protection du consommateur, a dénoncé l’attitude passive des services concernés, malgré les nombreuses alertes signalées depuis plus de 15 ans. Il a souligné que "les abattoirs non contrôlés, qui ne respectent pas les normes nécessaires vivent à la merci des bactéries, suite à l’accumulation de sang et des ordures, avec le risque de contamination de la viande, et par conséquent, du consommateur final".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact