Recherche

Traiteurs : abattage clandestin et poulets avariés au menu des fêtes

© Copyright : DR

6 août 2019 - 11h00 - Société

Le métier de traiteur a connu une nette dégradation ces dernières années. L’absence d’un cadre juridique et de contrôles rigoureux a favorisé la prolifération de la corruption et le manque de respect des mesures d’hygiène et de la qualité.

Selon l’Association nationale pour la Protection du consommateur, le secteur connaît une forme d’anarchie et un manque d’esprit de responsabilité. L’utilisation de la viande issue de l’abattage clandestin, de poulets avariés et sans contrôle, ainsi que du poisson périmé font que certaines fêtes se transforment en drames.

L’absence d’un cadre juridique et réglementaire strict explique le manque de rigueur dans le secteur. Selon l’Association, plusieurs opérateurs, exerçant le métier de traiteur, ne répondent pas aux normes recommandées par la profession.

Suite aux nombreuses réclamations reçues de victimes des traiteurs, l’Association lance un appel aux autorités afin d’imposer un système d’autorisations pour l’exercice du métier et de ne les accorder qu’aux personnes ayant suivi des formations dans le domaine.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact