Le Maroc veut acheter le missile de croisière israélien Delilah

5 mai 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc vient d’engager des négociations avec la société israélienne Elbit Systems en vue de l’acquisition du missile de croisière Delilah, un engin qui a la capacité de toucher des cibles terrestres et maritimes à plus de 250 km.

Le Maroc veut acquérir ce missile israélien, Delilah, pour renforcer son armée aérienne qui ne compte pas encore de missile de croisière. Les négociations sont en cours pour conclure un accord avec la société Elbit Systems, concepteur de cet engin. Mais l’approbation des institutions de sécurité israéliennes est nécessaire pour finaliser cet accord, fait savoir Defensa, soulignant qu’un lobby formé par les juifs d’origine marocaine tente de convaincre ces institutions israéliennes des bonnes intentions du Maroc.

À lire : Le Maroc renforce son armée en missiles aériens

Le Maroc veut exploiter ce missile israélien principalement sur ses chasseurs F-5 de l’armée de l’air, qu’il prévoit de mettre à niveau en les équipant d’un radar de contrôle de tir AESA, d’affichages numériques, d’une liaison de données avancée, des systèmes de capteurs et de brouillage avancés, ainsi qu’un ensemble d’armes air-sol et air-air modernes.

Les missiles Delilah sont développés depuis quelques années par Israel Military Industries (IMI, maintenant intégré à Elbit Systems). Ils sont dotés d’un chercheur électro-optique (E/O) avancé pour le jour, la nuit et tous les temps, et ont la capacité de toucher des cibles terrestres et maritimes à plus de 250 km et de pré-évaluer les dommages de combat.

Sujets associés : Israël - Défense - Armement

Aller plus loin

Le Maroc achète des missiles nouvelle génération aux Etats-Unis

Les États-unis viennent d’approuver une commande de 10 missiles antinavires, de type Block II AGM84L Harpoon, passée par les Forces armées royales marocaines, d’une valeur de 62...

Le Maroc veut utiliser des missiles israéliens pour contrôler le détroit

Le Maroc envisage de déployer des missiles israéliens Rafael dans les régions de Tanger et de Nador pour mieux contrôler le détroit de Gibraltar. Ceci, en réponse à la décision...

Le Maroc veut acquérir le système de missiles VL-MICA

Le Maroc a annoncé l’acquisition du système de missiles français VL-MICA, afin de « protéger les installations vitales et sensibles en particulier contre les menaces aériennes...

L’Espagne veut acheter le missile israélien Spike LR2

Le ministère espagnol de la Défense prévoit d’acquérir le missile Spike LR2 auprès de la société israélienne Rafael Advanced Defence pour 300 millions d’euros. Une délégation du...

Ces articles devraient vous intéresser :

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Des hélicoptères H135 d’Airbus pour les Forces Royales Air marocaines

Le Maroc a commandé des hélicoptères H135 d’Airbus auprès du constructeur aéronautique européen, Airbus. De quoi moderniser et renforcer sa flotte d’hélicoptères militaires.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.