Le Maroc veut acquérir des patrouilleurs turcs

19 octobre 2021 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc souhaiterait acquérir 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB et de 5 bateaux de type ARES 80 SAT fabriqués en Turquie. Des discussions sont en cours entre les deux parties.

Depuis juillet dernier, le Maroc a engagé des discussions avec la Turquie pour l’acquisition de bateaux du chantier naval turc Ares Shipyard, pour la Marine royale, fait savoir Tactital Report, un site spécialisé dans les questions de sécurité et de défense dans la région Mena. Il s’agit de l’acquisition de 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB et de 5 bateaux ARES 80 SAT, est-il précisé.

Développé par Ares Shipyard, le patrouilleur rapide ARES 35 FPB mesure 11,9 mètres. Le bateau a une capacité de vitesse exceptionnelle supérieure à 35 nœuds, et est doté de caractéristiques de tenue en mer conformes aux conditions environnementales les plus difficiles, précise le chantier naval turc sur son site internet.

À lire : Maroc : précisions sur l’acquisition d’hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK

D’une longueur de 24 mètres, le navire de type ARES 80 SAT est équipé d’un système d’arme navale télécommandé auto-stabilisé pour fournir une puissance de feu polyvalente, qui peut être adaptée à une grande variété de scénarios potentiels. Conçu pour les missions d’attaque rapide, de surveillance et de patrouille menées par les forces spéciales, l’engin peut atteindre une vitesse de 45 nœuds.

L’acquisition de ces patrouilleurs rapides pour les garde-côtes marocains viendra renforcer les capacités de la Marine royale à surveiller les côtes et à lutter contre les réseaux d’émigration clandestine et de contrebande, écrit le forum Far-Maroc sur sa page Facebook.

Sujets associés : Défense - Armement - Turquie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Espagne continue de construire le patrouilleur marocain

Contrairement à une certaine rumeur, la société Navantia poursuit ses travaux pour la construction du patrouilleur commandé en janvier par le Maroc au profit de la Marine...

Après les drones israéliens, le Maroc commande des drones turcs

Le Maroc a commandé 13 drones de type Bayraktar TB-2 et leurs équipements au sol à la Turquie. De quoi renforcer son armement face à l’Algérie et le Polisario qui représenteraient...

Maroc : précisions sur l’acquisition d’hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK

Le Maroc s’apprête à acquérir des hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK. De quoi renforcer son armement et sa flotte constituée principalement d’hélicoptères de reconnaissance et de...

Le Maroc suspend son accord de construction de patrouilleurs avec l’Espagne

Les tensions avec l’Espagne ont amené le Maroc à suspendre son accord pour la construction de patrouilleurs au profit de la Marine royale.

Nous vous recommandons

Défense - Armement

Maroc : les autorités alertent sur une faille de Powerpoint

L’administration de la défense nationale a alerté sur une faille de sécurité concernant un malware distribué via Powerpoint.

Le ministre israélien de la Défense bientôt au Maroc

Benny Gantz, ministre israélien de la Défense, se rendra au Maroc dans les prochains mois. Après la normalisation de leurs relations, les deux pays se sont engagés à collaborer dans plusieurs domaines, notamment celui du renseignement et du commerce...

En 10 ans, les dépenses militaires marocaines ont presque doublé

Les dépenses militaires marocaines sont passées de 2,36 milliards de dollars en 2009 à 4,12 milliards de dollars en 2019. C’est ce qu’indique le dernier rapport du Département d’État américain.

L’armée marocaine va gérer les transactions électroniques

La surveillance et la protection des transactions électroniques sont désormais sous la responsabilité de la Direction générale de la sécurité des services d’informations du Royaume. Cette décision a été prise suite à l’adoption du projet de loi relatif aux...

COVID-19 : Mohammed VI autorise une mission de la médecine militaire

Le roi Mohammed VI a instruit la médecine militaire à l’effet de participer à la mission de lutte contre la pandémie du COVID-19.

Turquie

Ça grogne dans le rang des Marocains restés bloqués en Turquie

Alors que le Maroc a programmé des vols spéciaux pour ses ressortissants restés bloqués en Turquie en raison de la fermeture des frontières, certains ont manifesté leur refus d’être rapatriés.

Le Maroc accusé d’influencer l’islam en Belgique

Vincent Van Quickenborne, ministre belge de la Justice, également en charge de la gestion des Cultes estime que l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), principal organe représentatif de ce culte, est trop perméable aux influences du Maroc et de la...

Amende très salée pour Younès Belhanda

Younès Belhanda n’oubliera pas de si tôt son passage au sein de Galatasaray. L’international marocain, en plus de son bon de sortie qui intervient dans de mauvaises conditions, doit payer une amende de 150 000 euros que lui a infligé la formation...

Des vols spéciaux pour rapatrier les Turcs bloqués au Maroc

La Turquie a décidé d’organiser des vols spéciaux pour rapatrier ses ressortissants bloqués au Maroc suite à la décision du Maroc de suspendre les liaisons aériennes. Cette annonce a été faite par l’ambassade turque à...

Des navires chargés de céréales quittent l’Ukraine pour le Maroc

Trois cargos chargés de céréales ont quitté ce mardi les eaux ukrainiennes pour diverses destinations dont le Maroc, après la suspension samedi par la Russie de l’accord d’exportation de céréales.