Le Maroc veut acquérir des patrouilleurs turcs

19 octobre 2021 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc souhaiterait acquérir 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB et de 5 bateaux de type ARES 80 SAT fabriqués en Turquie. Des discussions sont en cours entre les deux parties.

Depuis juillet dernier, le Maroc a engagé des discussions avec la Turquie pour l’acquisition de bateaux du chantier naval turc Ares Shipyard, pour la Marine royale, fait savoir Tactital Report, un site spécialisé dans les questions de sécurité et de défense dans la région Mena. Il s’agit de l’acquisition de 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB et de 5 bateaux ARES 80 SAT, est-il précisé.

Développé par Ares Shipyard, le patrouilleur rapide ARES 35 FPB mesure 11,9 mètres. Le bateau a une capacité de vitesse exceptionnelle supérieure à 35 nœuds, et est doté de caractéristiques de tenue en mer conformes aux conditions environnementales les plus difficiles, précise le chantier naval turc sur son site internet.

À lire : Maroc : précisions sur l’acquisition d’hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK

D’une longueur de 24 mètres, le navire de type ARES 80 SAT est équipé d’un système d’arme navale télécommandé auto-stabilisé pour fournir une puissance de feu polyvalente, qui peut être adaptée à une grande variété de scénarios potentiels. Conçu pour les missions d’attaque rapide, de surveillance et de patrouille menées par les forces spéciales, l’engin peut atteindre une vitesse de 45 nœuds.

L’acquisition de ces patrouilleurs rapides pour les garde-côtes marocains viendra renforcer les capacités de la Marine royale à surveiller les côtes et à lutter contre les réseaux d’émigration clandestine et de contrebande, écrit le forum Far-Maroc sur sa page Facebook.

Sujets associés : Défense - Armement - Turquie

Aller plus loin

Maroc : précisions sur l’acquisition d’hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK

Le Maroc s’apprête à acquérir des hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK. De quoi renforcer son armement et sa flotte constituée principalement d’hélicoptères de reconnaissance...

Des drones turcs livrés au Maroc

Le Maroc a réceptionné sa première livraison de drones militaires turcs de type B2b Bayraktar. Une livraison qui lui permettra de renforcer son armement.

Le Maroc veut acquérir des avions de patrouille maritime MPA

Le Maroc envisage d’acquérir deux avions MPA (Maritime Patrol Aircraft) au profit de la Marine royale. Plusieurs sociétés se bousculent pour fournir ces engins qui seront...

Le Maroc veut équiper ses drones turcs

Le Maroc a signé un contrat avec le Canada pour équiper ses drones turcs, contournant ainsi l’embargo sur le pays de Recep Tayyip Erdoğan.

Ces articles devraient vous intéresser :

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Des hélicoptères H135 d’Airbus pour les Forces Royales Air marocaines

Le Maroc a commandé des hélicoptères H135 d’Airbus auprès du constructeur aéronautique européen, Airbus. De quoi moderniser et renforcer sa flotte d’hélicoptères militaires.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.