Le Maroc acquiert le système d’artillerie HIMARS américain

12 avril 2023 - 12h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Département d’État américain a donné, mardi 11 avril, son aval à la vente des systèmes d’artillerie à haute mobilité HIMARS, mais aussi à la vente d’équipements connexe au Maroc, pour un coût total estimé à 524,2 millions de dollars.

Dans un communiqué de l’Agence américaine de coopération en matière de sécurité et de défense (DSCA), le Département d’État a pris une décision approuvant une éventuelle vente militaire étrangère au gouvernement marocain de systèmes de fusées d’artillerie à haute mobilité (HIMARS) et d’équipements connexes pour un coût estimé à 524,2 millions de dollars. L’Agence de coopération en matière de sécurité pour la défense a délivré aujourd’hui la certification requise informant le Congrès de cette éventuelle vente, assure la DSCA.

À lire :Les États-Unis autorisent la vente au Maroc de nouveaux systèmes de commandement

Le Maroc va acquérir 18 lanceurs M142 HIMARS, 40 systèmes de missiles tactiques M57 (ATACMS), 36 M31A2 systèmes GMLRS (Guided Multiple Launch Rocket Systems), 36 ogives alternatives M30A2 et de nombreux autres équipements auprès de Lockheed Martin Missiles and Fire Control, L3 Harris Communications, Raytheon, COBHAM Aerospace Connectivity, Oshkosh Defense, AAR Corporation, Cadillac et AM General. Cette transaction est assortie d’un soutien technique, logistique et d’ingénierie américain.

À lire : Le Maroc sollicite l’expertise américaine pour doubler les capacités de ses avions F-16

Selon l’agence américaine, cette vente proposée soutiendra la politique étrangère et la sécurité nationale des États-Unis « en aidant à améliorer la sécurité d’un Allié majeur non membre de l’OTAN qui continue d’être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord. » Elle « renforcera également l’interopérabilité des Forces armées royales (FAR), qui s’exercent régulièrement avec les forces américaines, en se concentrant sur la lutte contre le terrorisme et les organisations extrémistes violentes dans les régions du Maghreb et du Sahel », est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement

Aller plus loin

L’Espagne supérieure militairement au Maroc, mais ...

Le Maroc vient d’acquérir auprès des États-Unis le système de missile sophistiqué HIMARS d’une portée de 300 kilomètres. Une acquisition qui n’inquiète pas l’Espagne qui est...

Comme le Maroc, l’Espagne veut aussi le "PULS" israélien

Le ministère de la Défense espagnol veut demander à la société israélienne Elbit Systems le transfert de technologie de fabrication du lance-roquettes PULS (Precise and...

Les États-Unis autorisent la vente au Maroc de nouveaux systèmes de commandement

L’administration Biden a approuvé la vente potentielle de systèmes de commandement et de contrôle au sol et d’équipements connexes au Maroc.

Missiles TOW : un pas de plus pour le Maroc vers le leadership régional

Le Maroc aurait conclu un accord avec les États-Unis pour l’achat de missiles TOW, considérés comme les plus puissants des Forces armées américaines.

Ces articles devraient vous intéresser :

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?